Terre des hommes devra licencier du personnel

Terre des hommes devra licencier du personnel


assurance chômage


Terre des hommes devra licencier du personnel

Terre des hommes  TDH devra licencier du personnel ! Rien ne va plus au sein de l’ONG Terre des hommes qui traverse une mauvaise passe financière. Avec un déficit de 14,5 millions de francs, quelques 60 postes de travail risques d’être supprimés directement au siège de l’ONG à Lausanne. L’ONG, l’organisation d’aide à l’enfance se retrouve avec des comptes dans le rouge et un trou important à hauteur de 14,5 millions de francs sur un budget annuel de 113 millions de francs nous dit Keystone-ATS, après l’annonce faite par Ivana Goretta porte-parole de Terre des hommes. Un déficit de 7 millions était prévu et il était possible d’y faire face, mais une erreur d’estimation de recettes à hauteur de 7,5 millions de francs est venue plomber les comptes. Aucune malversation n’a été commise au sein de l’ONG qui va investiguer pour connaître ce qui n’a pas joué.

 

Terre des hommes devra licencier du personnel : Une croissance trop rapide avec pour effet des licenciements à Lausanne !

100 personnes travaillaient au siège de Terre des Hommes à Lausanne en 2016 puis 230 en 2018. Une croissance trop rapide concède la porte-parole de l’ONG. « Il va falloir se serrer la ceinture et supprimer 60 postes à Lausanne à la fondation terres des hommes. Pour préserver les autres emplois, l’on va devoir se concentrer sur le siège et supprimer les voyages à l’étranger, sous-louer des bureaux du siège et passer par le non-remplacement de postes à la direction ». La DDC ; Direction du Développement et de la Coopération, ainsi que le canton de Vaud sont au courant de la situation nous prévient la responsable presse de l’ONG. Terre des Hommes est actif dans 45 pays avec plus de 2500 postes dans le monde entier. Pour 2030, l’ONG à prévu d’étoffer ses effectifs et Lausanne était en pointe de mire avant que les comptes plongent dans le rouge.


assurance chômage


Sur le même sujet :

Ils m’ont viré comme un malpropre

Nissan supprime 51 emplois à Rolle

Les courriels acceptés, mais sous réserve



Praesent sed consequat. nunc eleifend sit mattis