Le chômage des frontaliers se stabilise en Haute-Savoie et dans l’Ain !

Bonne nouvelle pour le chômage des frontaliers aussi bien en Haute-Savoie que dans l’Ain. Le chômage des frontaliers se stabilise. Après plusieurs mois avec des hausses, le chômage des frontaliers va mieux.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie !

Le chômage des frontaliers à fin août c’était pour la Haute-Savoie : 3078 personnes inscrites à Pôle emploi. Toutes ces personnes, des jeunes n’ont toutefois jamais encore trouvé un emploi.
Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie c’est donc 0,1% de plus par rapport au mois précédent.
Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie c’est 10,5% de plus qu’il y a une année.
Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie c’est plus de 44000 demandeurs d’emploi pour les personnes ayant eu un emploi partiel.
Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie c’est 0,5% de chômeurs en plus sur un mois.
Le chômage des frontaliers en Haute-Savoie c’est 11,3% de chômeurs en plus qu’il y a une année.

Le chômage des frontaliers dans l’Ain !

Le chômage des frontaliers à fin août c’était pour l’Ain : 21590 personnes inscrites à Pôle emploi. Ce chômage reste stable avec plus 9 chômeurs par rapport au mois de juillet.
Le chômage des frontaliers dans l’Ain, c’est pourtant 11,8% de chômeur en plus qu’il y a une année.
Le chômage des frontaliers dans l’Ain, c’est plus de 33000 demandeurs d’emploi dans toutes les catégories de chômeurs.
Le chômage des frontaliers dans l’Ain, c’est 0,3% de chômeurs de plus par rapport au mois précédent.
Le chômage des frontaliers dans l’Ain, c’est 11,2% de chômeurs en plus qu’il y a une année.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Le chômage en Rhône-Alpes !

Le chômage en Rhône-Alpes en catégorie A à augmenté de 0,4% de demandeurs d’emploi en plus sur un mois, mais cela fait maintenant un chômage en Rhône-Alpes à plus de 9,4%. Le chômage en Rhône-Alpes en catégorie A, B, C de 0,4% de demandeurs d’emploi en plus sur un mois et cela fait maintenant un chômage en Rhône-Alpes à plus de 9,3%

Il est plus difficile de vivre une période de chômage lorsque l’on est frontalier !

Depuis que les employeurs prélèvent des cotisations pour l’assurance chômage aux employés frontaliers, grâce aux accords bilatéraux, cette somme n’est malheureusement plus renvoyée en France, mais toutefois, c’est bien la France qui indemnise le chômage des frontaliers. Si vous êtes dans ce cas, votre période de chômage ne sera pas de tout repos. Avec les traites de la maison, le paiement des assurances, des crédits revolving, l’essence et la nourriture, il est vraiment très difficile de pouvoir s’en sortir avec uniquement 57% en moyenne de votre dernier salaire en Suisse. Seuls, les employés avec un emploi à mi-temps ou à trois quart de temps peuvent être avantagés par le règlement des indemnités chômage par la Suisse et donc avec un pourcentage de 70% ou 80% de votre dernier salaire.

Pour se sortir de ce chômage des frontaliers minoré, seule notre assurance chômage peut vous aider !

C’est nouveau depuis quelques mois, il existe contre le chômage des frontaliers, une assurance chômage complémentaire. Actuellement, nous ne pourrons rien pour vous. En effet, pour pouvoir justifier d’indemnités chômage, vous ne devez pas avoir une période de chômage. Seules les inscriptions faites antérieurement à un licenciement peuvent être pris en compte. Notre assurance chômage complémentaire pourra lors d’une prochaine période de chômage, vous faire vivre avec le même niveau de vie.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de notre assurance chômage complémentaire.

Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 13,40 CHF par mois pour des indemnités de 1000 CHF par mois pendant 6 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 20,10 CHF par mois pour des indemnités de 1500 CHF par mois pendant 6 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 40,20 CHF par mois pour des indemnités de 3000 CHF par mois pendant 6 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 30.45 CHF par mois pour des indemnités de 1000 CHF par mois pendant 6 mois sans délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 60,90 CHF par mois pour des indemnités de 2000 CHF par mois pendant 6 mois sans délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 91,30 CHF par mois pour des indemnités de 3000 CHF par mois pendant 6 mois sans délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 52,95 CHF par mois pour des indemnités de 1000 CHF par mois pendant 12 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 79,45 CHF par mois pour des indemnités de 1500 CHF par mois pendant 12 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 105,90 CHF par mois pour des indemnités de 2000 CHF par mois pendant 12 mois et avec un délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 73,05 CHF par mois pour des indemnités de 1000 CHF par mois pendant 12 mois sans délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 109,55 CHF par mois pour des indemnités de 1500 CHF par mois pendant 12 mois sans délai d’attente de 3 mois.
Pour contrer le chômage des frontaliers, la solution est à 146,10 CHF par mois pour des indemnités de 2000 CHF par mois pendant 12 mois sans délai d’attente de 3 mois.

Contactez We Club !

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

 

Dès que vous le pourrez, contactez We Club !

We club reçoit tous les jours des demandes pour une assurance chômage complémentaire. Ce qui veut dire que les Suisses, mais aussi les frontaliers ont un peu peur du chômage et de ses conséquences. En prenant une assurance chômage complémentaire, vous pourrez vivre comme avant votre licenciement et vous aurez un moral tout neuf pour retrouver un nouvel emploi. Alors dès que vous le pouvez, contactez We Club pour contrer le chômage des frontaliers au 026 913 01 10 ou souscrivez votre assurance chômage directement depuis notre site www.chomage.ch.

We Club c’est :

Chômage des frontaliers           chômage des frontaliers en haute-Savoie
Complémentaire chômage        chômage des frontaliers dans l’Ain

 



c13d3e05a855b8558063362f2db8d84aeeee porta. ut ut dictum mi, amet, Donec justo suscipit libero.