assurance

L’emploi devrait rester stable en Suisse

La situation actuelle de l’emploi en Suisse est relativement satisfaisante. Et, à en croire les sondages, l’emploi devrait rester stable dans le pays pour le premier trimestre de l’année qui s’annonce (2013). Quelles sont les raisons qui soutiennent cette hypothèse sur l’emploi ? Quels sont les résultats des enquêtes ?

Des chiffres prometteurs sur l’emploi

La crise financière qui a secoué l’Europe ces derniers temps n’est plus un secret pour personne. Toutefois, elle ne constituerait pas un handicap à la stabilité de l’emploi durant le premier trimestre de l’année à venir. Mais, pour que le marché de l’emploi reste stable, l’économie domestique a rôle important à jouer.

Sondage Manpower sur l’emploi

Un sondage du Manpower sur l’emploi a porté sur 753 employeurs. 84 % de ceux-ci pensent que rien ne changera en ce qui concerne l’emploi, et ce, au premier trimestre de 2013. De même, la société de placement a réalisé une étude qui porte sur le comportement du marché de l’emploi pour les trois premiers mois de 2013. Le résultat est que 8 % des employeurs questionnés envisagent augmenter d’effectif. A l’opposé 7 % d’employeurs pensent à une éventuelle réduction du nombre d’employés.
L'emploi devrait rester stable en Suisse

L’emploi devrait rester stable en Suisse

Études par région sur l’emploi

Parlant de l’emploi, les sondages ont porté sur 7 régions. Quatre de celles-ci présentent des résultats positifs. Et, c’est le centre du pays qui a la prévision nette d’emploi désaisonnalisé la plus haute. On parle de +16 % environ. La suisse Romane est en bonne position avec +2 % pour l’Espace Mitteland et +1 % pour la région lémanique.
En ce qui concerne les régions défavorables à l’emploi, Zurich vient en tête avec -17 %. Elle est suivie par le Tessin qui enregistre son plus mauvais résultat depuis le dernier trimestre de l’année 2011 (-7 %).
Une analyse plus large sur l’emploi
En considérant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, c’est Taïwan qui présente le chiffre le plus favorable à l’emploi au 1er trimestre de 2013 (+35 %). Elle est suivie par l’Inde (+27 %) et le Brésil (+21 %). Viennent ensuite le Mexique, le Panama et la Colombie.
N’oubliez pas de souscrire à une assurance chômage privée avant de perdre votre emploi
En savoir plus :