train montagne

CFF cargo supprime 250 emplois


assurance chômage


 CFF cargo supprime 250 emplois

CFF cargo supprime 250 emplois ! D’ici 2020 CFF gargo va devoir supprimer près de 250 postes pour poursuivre sa cure d’amaigrissement. L’on dit au sein de CFF cargo qu’aucun licenciement sec n’aura lieu à la centrale d’Olten dans le canton de Soleure bien même que 80 postes de mécaniciens devront être supprimés . La raison de ces suppressions d’emploi au sein de CFF cargo, c’est le manque de besoin de mécaniciens suite à l’ouverture en décembre, du nouvel ouvrage sous le tunnel du Gothard. C’est l’explication avancée par Nicolas Perrin, le directeur général de CFF cargo en Suisse suite à une interview dans la Basler Zeitung de samedi 29 octobre 2016.

CFF cargo supprime 250 emplois ! Toutes les raisons de la cure d’amaigrissement au sein de CFF cargo !

Si le tunnel du Gothard et son nouvel ouvrage va permettre de supprimer des mécaniciens, il y a également un nouveau concept de trafic de marchandises qui est en cause. Le trafic de marchandise va perdre 80 mécaniciens en diluant simplement le transport de marchandise avec des rotations sur l’ensemble de la journée et non plus par un transport particulier de marchandise la nuit. Avec ce nouvel ouvrage, des rotations ferroviaires différentes et la suppression de 250 emplois, les CFF cargo vont pouvoir réaliser de très belles économies pour 2020.

CFF cargo supprime 250 emplois : Aucun licenciement de prévu !

CFF cargo insiste sur le fait qu’il n’y aura aucun licenciement au sein de l’entreprise. En effet, entre le manque de pilotes et l’interdiction faite à CFF cargo par la CCT de licenciements sans motifs économiques, la direction assure qu’aucun licenciement n’est à prévoir. Toutefois, 80 postes seront bien supprimés à la centrale d’Olten et les discussions continues entre les partenaires sociaux les employés et CFF cargo.


assurance chômage


 

Sur le même sujet :

Primes de notre assurance chômage complémentaire

Le taux de chômage à pris l’ascenseur en décembre

Le taux de chômage serait sous-évalué

 



de0c390c020200bc1849b86f8cbfc07faaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ipsum Praesent Sed in commodo diam sit dolor id