Le chômage touche les jeunes titulaires d’un doctorat en Suisse !

Quel est le meilleur moyen pour arriver au chômage en Suisse tout en ayant fait des études longues et complètes ? Qui avec des diplômes, jeunes et très qualifié se retrouvent au chômage en Suisse ? C’est malheureusement les titulaires d’un doctorat. En effet, sur un total de 116295 personnes qui sont inscrites dans une caisse de chômage en Suisse, 2%, soit 2338 personnes sont des titulaires d’un doctorat selon la SECO, le secrétariat d’Etat à l’économie au mois de juillet. Depuis près de 3 ans, le chiffre des jeunes titulaires d’un doctorat à doublé. La raison de cette hausse provient selon une enquête du Tages-Anzeiger, du fait que plus de 3489 thèses de doctorats sont déposées chaque année alors même qu’en 2000, il n’y en avait pas plus de 2820. Cette augmentation du nombre d’étudiant choisissant des études qualifiantes d’un doctorat s’est développé depuis maintenant 3 ans.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 

Le nombre de chômeurs est différent en fonction des spécialités !

Si le nombre de chômeurs est élevé dans le domaine des docteurs chômeurs, il frappe surtout le domaine des doctorats en sciences humaines et également en lettres. Seul 61% des doctorants approfondissant leurs connaissances dans ce domaine trouvent un emploi dans l’année suivant leur diplôme. Il est plus difficile encore à trouver un emploi pour les designers qui sont à 38% à trouver un emploi dans l’année suivant leur diplôme. Dans le domaine des doctorants en médecine, dans les sciences techniques ou en droit, le pourcentage est beaucoup plus élevé et atteint même les 93% de réussite dans leurs recherches d’emplois.

A 30 ans et un doctorat, il est trop tard pour changer !

Le nombre de dissertations dans les sciences, aussi bien en lettres que sociales a doublé. Cette hausse provient du manque de travail en Suisse correspondant aux aspirations de chacun après leurs examens de Bachelor et Master. C’est donc l’étape supplémentaire pour tous que de continuer vers le doctorat. Mais le doctorat n’est pas une solution d’avenir ! En passant 3 ans supplémentaire pour réussir leur doctorat, les jeunes se coupent du monde pratique, des stages et des programmes d’insertion. A 30 ans, difficile avec un doctorat de revenir en arrière, l’on est déjà trop vieux !

Rechercher un emploi avant la fin de votre thèse !

Notre conseil est d’embrasser une thèse uniquement si l’on se destine à une carrière académique, à l’expertise ou à la recherche. Autre obligation pour ne pas tomber au chômage dès la fin de ses études, il vous faut commencer bien avant la fin de son cursus universitaire, à faire une recherche d’emploi. Pour entrer dans le monde du travail, vous devez commencer très tôt vos recherches professionnelles. Il est même possible de démarrer une carrière professionnelle à côté de ses études. Avec 2% de doctorants au chômage, il faut prendre le taureau par les cornes et avoir un contact avec le marché du travail. Pour votre carrière future, consultez les entreprises de votre domaine d’activité. Un grand nombre d’entreprises  recrutent des personnes de qualités et qualifiés qui arrivent maintenant de l’étranger et vous devez déjà les consulter pour votre futur proche.

 

Demandez une offre d'assurance chômage complémentaire

 



6980b24f103a8a0148fc2de5323aa403####################### dapibus eget quis consectetur elit. elementum odio Lorem facilisis libero ut in