Deutsche Bank

Deutsche Bank pourrait supprimer 23’000 emplois

23’000 places de travail en risque

Depuis que le nouveau président du directoire, John Cryan, s’est engagé à réduire les coûts, on s’attendait à des coupes dans les effectifs. Cependant, l’ampleur de ce qui a été planifié peut surprendre. En effet, Deutsche Bank veut fixer un objectif qui pourrait supprimer 23’000 emplois ce qui veut dire un quart de ses effectifs, les postes qui concernent les services informatiques et “back-office” seront les plus touchés.

Selon l’agence Reuters, la filiale Postbank pourrait également être fractionnée ce qui ramènerait à un total de 75’000 effectifs au sein du groupe.

La BNS, en route vers une baisse des taux (2)

Crédit Suisse et UniCredit subissent aussi des changement

Anshu Jain et Jürgen Fitschen, peu après remplacés par John Cryan, avaient déjà présenté en avril un vaste plan de restructuration.

Cependant, Deutsche Bank n’est pas le seule groupe bancaire européen à bientôt subir une importante restructuration. Le nouveau directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, doit lui également présenter dans les prochaines semaines sa nouvelle stratégie tandis que le groupe italien UniCredit envisage d’importantes réductions d’effectifs.

 

En savoir plus :

Démission surprise du patron de SULZER !

Glas Trösch supprime des emplois

Une série de licenciements en vue chez Philip Morris

 



elit. Donec Aliquam consectetur ante. venenatis id diam