La Mobilière : 340 millions de charges liées au COVID

Ayant traversé un début d’année difficile à cause des deux tempêtes hivernales, La Mobilière devra s’attendre au pire avec les dégâts provoqués par la pandémie du coronavirus. La Mobilière aurait affirmé que les coûts et charges relatifs à la crise sanitaire dépasseraient les 340 millions CHF.

 

La Mobilière face à la crise sanitaire

La Mobilière a souffert au cours du premier semestre de cette année, des dommages provoqués par les deux tempêtes qui ont tout ravagé en hiver, Petra et Ciara. Les charges liées à la couverture en assurance responsabilite-civile-menage des victimes des deux catastrophes naturelles ont affaibli la caisse de l’assurance.

Pour rappel, La Mobilière s’avère être l’une des plus anciennes sociétés prestataires en assurance en Suisse. Les charges déboursées sur les dommages causés par les tempêtes ont déjà fortement puisé les réserves de la société d’assurance. Mais La Mobilière a déclaré vendredi dernier que les charges relatives à la pandémie du coronavirus se comptabilisent à plus de 340 millions CHF, un état des comptes qui laissent à penser que les coûts liés aux dommages provoqués par les deux catastrophes naturelles restent peu significatifs face au fléau de la pandémie. Sur ce montant, 300 millions CHF ont été attribués pour l’assurance épidémie, et les 40 millions restants ont été versés à l’assurance voyage, le secteur d’activité qui a le plus souffert de cette crise mondiale.

Même si la société d’assurance La Mobilière a pu récolter pas mal de primes durant le premier semestre, sa rentabilité a tout de même chuté, et ce, principalement à cause de la pandémie qui fait rage. Mais en toute connaissance de cause, l’assurance La Mobilière prévoit tout de même de revoir à la baisse ses tarifs. La Mobilière accordera entre juillet 2020 et juin 2021 une réduction de prime de 10 % à ses assurés en véhicule moteur et a ses entreprises. Un rabais de 20 % sera aussi accordé sur les factures en prime d’assurance voyage.

Le calme avant la véritable tempête

Selon les données fournies par La Mobilière, notre société prestataire en assurance de haut renom, les dommages engendrés par les tempêtes Petra et Ciara se sont élevés respectivement à 10,7 millions CHF et 5,2 millions CHF. Suite à cela, les choses se seraient particulièrement calmées par rapport à d’autres années, avant de laisser place à la véritable tempête initiée par la crise sanitaire. Informations fournies par le responsable en assurance, Patric Deflorin.

Pour comparer les choses, la tempête Eléanor de 2018 a enregistré des dommages s’élevant à 28,5 millions CHF. De même, l’ouragan Lothar en début de millénaire a engendré des dommages et des coûts avoisinant les 72,6 millions CHF. Malgré ces données, La Mobilière reste beaucoup plus craintive face aux effets de la pandémie du coronavirus que face aux données enregistrées suite aux catastrophes naturelles passées. Le plus frustrant réside dans le fait que le contexte actuel relatif au coronavirus reste imprévisible. Autant s’attendre au pire.

 

Plus d’informations et de cas sur les assurance responsabilité civile et assurance ménage :



tristique Donec mattis amet, eget elit. leo. venenatis