Certificat de travail

protection_juridique


Nous allons vous parler aujourd’hui de droit du travail et de la défense de vos intérêts dans le domaine du certificat de travail. Avec We Group et notre assurance de protection juridique vous serez conseillés et défendu dans le cas d’un certificat de travail qui ne serait pas conforme à la loi. Notre protection juridique va faire valoir tous vos droits dans de nombreux domaines différents pour un coût très bas. Ne manquez pas l’opportunité de vous défendre lors d’un litige avec son employé, surtout lorsque l’on ne s’y attend pas comme par exemple un licenciement économique et le fait de recevoir un certificat de travail non conforme à la loi et qui va vous défavoriser et même vous dévaloriser lors de la recherche d’un nouvel emploi.

Droit du travail : Que doit contenir votre certificat de travail ?

La loi oblige un employeur à réaliser un certificat de travail dès lors qu’un employé à donner sa démission ou lors d’un licenciement économique ou pour toutes autres raisons. Les règles à observer par l’employeur lors de la rédaction du certificat de travail sont les suivantes :

1-L’employeur doit indiquer sur le certificat le nom de l’entreprise

2-La fonction de l’employé.

3-Les formations obtenues par l’employé avec succès et ses connaissances professionnelles.

4-Les qualifications de l’employé avec évaluation de la qualité et la quantité de son travail, ses attitudes en tant que travailleur vis-à-vis de l’entreprise pour qu’un tiers puisse se faire une idée sur l’employé à la lecture du certificat de travail.

5-Les attitudes de l’employé envers ses collaborateurs, ses supérieurs, les clients de la société et éventuellement les fournisseurs.

6-En dernier, non obligatoire, la raison du départ de l’employé et une phrase de conclusion

Droit du travail : Ce qui ne doit pas être mentionné dans un certificat de travail ?

Lors de la rédaction d’un certificat de travail, un employeur qui licencie un employé n’est certainement pas dans de bonnes dispositions pour rédiger un bon certificat de travail. Toutefois, il faut savoir qu’un certificat de travail doit refléter la vérité et doit être rédigé d’une manière bienveillante pour que l’employé licencié ou non puisse retrouver un nouvel emploi et pour ne pas nuire à son avenir professionnel. Les règles non admises par la loi lors de la rédaction du certificat de travail sont les suivantes :

1-Le certificat de travail ne doit pas contenir de déclarations ambigües.

2-Il est normalement interdit de mentionner la raison du licenciement ou uniquement pour apprécier une situation d’ensemble.

3-Le certificat de travail ne doit pas contenir les absences pour cause de maladie.

4-Il est interdit de mentionner une appartenance à un parti ou à un syndicat.

Certificat de travail : Souscrivez à notre protection juridique pour prévaloir vos droits du travail.

Vous souhaitez relever un nouveau défi professionnel mais votre ancien employeur vous a délivré un très mauvais certificat de travail. Conformément au code suisse des obligations, votre ancien employeur est dans l’obligation de vous rédiger un certificat de travail conforme en indiquant uniquement la nature du travail et la durée des rapports de travail sans indiquer des appréciations négatives. Si vous avez souscrit une protection juridique auprès de We Group et dans le cadre du droit du travail, nous obtiendrons de la part de votre ancien employeur un certificat de travail conforme pour retrouver un nouvel employeur.


protection_juridique


 

Sur le même sujet

Licenciement d’un fonctionnaire pour comportement inapproprié

Mobbing

Un licenciement communiqué par SMS !

 

 



c65e9b4cc1b86ad09ac5b039f98c50e4ffffffffffffff libero. et, Aenean eget id Donec Praesent