Deux frères accusés de vandalisme et agressions sur les voies de Payerne

Deux frères accusés de vandalisme et agressions sur les voies de Payerne

Deux frères accusés de vandalisme et agressions sur les voies de Payerne

Apparemment, ce n’était pas leur premier délit, mais cette fois-ci, les deux frères auront du mal à échapper à la justice. Un mécanicien du CFF a été victime d’une agression sur les voies de Payerne. À cause des coups qu’il a reçus, ce dernier a passé la nuit à l’hôpital avec le visage gonflé et sa montre volée. Le pauvre homme raconte la mauvaise expérience qu’il a vécue : « J’étais à deux doigts de perdre mon œil, ce qui aurait été épouvantable étant donné que je n’aurais plus été apte à pratiquer mon métier. Aujourd’hui, je souhaite que tout le monde soit au courant de la situation. Il est indispensable de punir les auteurs de ces actes de vandalisme », d’après ses témoignages au cours du procès, qui s’est déroulé jeudi à Yverdon (VD), communiqué par « 24 heures ». Les événements remontent de juillet 2019.

Deux frères accusés de vandalisme et agressions sur les voies de Payerne

Les inculpés étaient deux frères roumains originaires de Serbie. Le quotidien appuie que ce ne fût en aucun cas le premier coup que ces deux individus avaient accompli. Ces derniers auraient vandalisé les trains ainsi que les gares depuis 2008. Ils seraient également à l’origine d’agressions gratuites de contrôleurs, de pillage ainsi que d’actes de violence envers les passagers. Ils auraient même poussé un cheminot sur les rails. L’autorité a pu appréhender l’un d’eux au cours d’une course poursuite à 160 km/h. Effectivement, le conducteur était sous l’emprise du cannabis. Compte tenu de leur antécédent, le procureur a jugé bon de les expulser du territoire. Ils auront à écoper entre 15 et 22 mois de prison, sans sursis. En parallèle, ils devront payer des amendes.

 

En savoir plus sur l’assurance de protection juridique:



mi, fringilla ultricies quis, ut at sed