Conseiller juridique condamné à Lausanne

Conseiller juridique condamné à Lausanne


protection_juridique


Conseiller juridique condamné à Lausanne

Conseiller juridique condamné à Lausanne ! 33 personnes d’un conseiller juridique, ancien aide cuisinier de 33 ans se sont fait gruger depuis 2010. La justice est passée par là et l’a condamné à 36 mois de prison, dont 18 mois ferme avec pour le reste de la peine, un sursis de 5 années. Il faut savoir qu’en Suisse, vous pouvez devenir conseiller juridique sans passer de diplôme ; l’activité de conseiller juridique n’est pas protégée, bien même, rare sont les cas de fraude dans notre pays.

Conseiller juridique condamné à Lausanne : 5 années sans se faire prendre !

Cet homme a exercé à Lausanne le métier de conseiller juridique pendant près de 5 année et reconnu coupable d’escroquerie par métier. 33 personnes, anciens clients ont déposé plainte ; le montant de l’escroquerie porterait sur plus de 170000 francs. Bientôt libéré, l’escroc souhaite se reconvertir dans la restauration ; la Cour interdisant toute activité de près ou de loin de conseil juridique pendant les 5 prochaines années pour protéger le public.

Conseiller juridique condamné à Lausanne : Des aveux complets !

La peine de 18 mois ferme est conforme aux réquisitions du Ministère public. L’escroc conseiller juridique a reconnu les faits et a présenté aux plaignants ses excuses tout en ayant pris conscience tardivement de ses faits et gestes. L’escroc n’ayant pas compris la gravité des faits, a récidivé en cours d’enquête. Les clients de ce conseiller juridique étaient appâtés sur internet et avançaient des sommes importantes sans pour autant recevoir des prestations en retour.

Conseiller juridique condamné à Lausanne : Des tarifs prohibitifs !

Lorsque l’on tient un pigeon, il faut le plumer ! Notre escroc conseiller juridique proposait des tarifs largement plus chers que ceux des avocats vaudois avec qui il sous-traitait les dossiers. Pour un conflit de voisinage, un problème de bailleur, un conflit de travail, ce conseiller juridique pouvait facturer de 2000 francs à plus de 20000 francs et allait même jusqu’à proférer des menaces, pour ceux qui ne voulaient pas régler. Le montant total du préjudice ; 170000 francs montre bien l’incrédulité des personnes escroquées par ce conseilleur juridique véreux. Toutefois, il n’y a pas que des escrocs conseiller juridique, faites confiance à We Group, spécialiste de la protection juridique.


protection_juridique


 

Sur le même sujet

Conseil juridique

Protection juridique CAP

Conseils juridiques

 



c744ba4397eb936265bd66acd5fb67ccqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq facilisis velit, ut ipsum suscipit quis ut