Vol ski

Classement helvétique : les stations les plus exposées aux vols de skis

Classement helvétique : les stations les plus exposées aux vols de skis

Par rapport à la recrudescence des vols de skis, un assureur a dressé une liste des lieux où l’on court fréquemment le risque de se faire voler ses lattes. Voici un petit aperçu du fameux classement helvétique dans lequel se trouve l’unique station romande. A titre d’informations, Davos est resté en 2019, la place de la station de ski suisse qui présente le plus de vols de skis, d’après une récente analyse réalisée par l’assureur AXA. Dès lors, une légère augmentation du nombre de vols a été enregistrée sur le site Grison par rapport à l’an passé. Zermatt (VS) et Arosa (GR) se trouvent en haut de la liste de ce macabre palmarès.

«Les auberges d’altitude, les guichets de vente d’abonnements ainsi que les établissements à skis des hébergements de vacances» figurent parmi les endroits les plus prisés par les pillards, selon les informations émises par AXA sur son site internet. En effet, chaque hiver, ces localités transcrivent des centaines de déclarations de vols de skis ou de snowboards.

vol ski 2

Vols des skis : les chiffres indiquent une légère augmentation

Il convient de noter que dans un cas sur sept, le vol des skis s’exécute au sein même de la résidence de la victime en question. « Généralement, les vols se réalisent dans les caves et les garages », d’après une précision apportée par un représentant de l’assureur. « Les cambrioleurs profitent de chaque occasion qui se présentent pour faire leur sale coup ».

L’année dernière, Davos a enregistré 4,8% de la totalité des déclarations de vols de skis au niveau de la compagnie d’assurance AXA. Pour Zermatt, les vols rapportés étaient de l’ordre de 4% contre 2,7% pour Arosa. Se trouvant en cinquième position dans cette sinistre énumération, Verbier s’avère être l’unique station romande évoquée par l’assureur. A noter que ce dernier a enregistré 2,1% des vols. Au niveau de la Suisse, le nombre de vols de skis a connu une légère hausse si on se réfère aux statistiques (selon les données recueillies par Axa) de ces deux dernières années.



commodo risus Praesent ut diam consequat. libero quis mattis risus. venenatis, consectetur