prêt hypothècaires

Moins de risque immobilier en suisse

Moins de risque immobilier en suisse

Selon le portail immobilier Moneypark, il a été constaté qu’il y a eu une nette amélioration au niveau des risques dans le secteur immobilier en Suisse au courant de troisième trimestre de l’année 2020. Il s’avère que les demandes en termes de maisons familiales se trouvent en nette augmentation. C’est le meilleur moment pour contracter un crédit hypothécaire, en cette période où les taux dans l’hypothèque immobiliers se montrent des plus intéressants.

Une amélioration dans le secteur de l’immobilier

 

En effet, le taux de risque dans le secteur immobilier s’est atténué au cours du troisième trimestre de l’année. En faveur de la reprise économique depuis le début de la pandémie, le secteur hypothécaire et immobilier aurait retrouvé son niveau de l’année dernière. Cependant, les incertitudes et les doutes persistent tout de même à cause des conséquences liées à la seconde vague de la pandémie du coronavirus.

L’indice Real Estate Risk obtenu par le portail immobilier Moneypark affiche 3,8 points au cours de ce troisième trimestre de l’année, soit 30 points de base en moins par rapport à la période d’avant, et à peu près 10 points en plus seulement d’il y a un an de cela. Ce résultat provient de la motivation des directeurs d’achats suite à une optimisation de l’utilisation des capacités dans le secteur avec le retour de l’indice correspondant.

hypothèques

hypothèques

Mais est-ce que ça va durer ?

 

Toutefois, malgré cette poussée positive dans le secteur immobilier, la durabilité de la reprise économique reste soumise aux doutes concernant sa pérennité. Il reste particulièrement difficile d’estimer les impacts provoqués par la seconde vague de la pandémie. Les prix sur le marché de l’immobilier résidentiel sont pour le moment à l’abri de la crise. Les statistiques démontrent même que les maisons familiales sont plus à la demande qu’avant l’épidémie. Par contre, du côté des appartements en propriété, une contraction légère des prix se fait ressentir, particulièrement dans le logement haut de gamme.

Le taux des crédits hypothécaires et endettements des propriétaires est pour le moment très stable. Le fait que la part en hypothèque du patrimoine globale ait monté à 46 % démontre clairement que le marché de l’immobilier ne présente pas de risque considérable, sachant que le seuil se situe aux alentours de 66 % selon le portail Moneypark.

Les conditions à remplir pour obtenir un crédit ou prêt hypothécaire restent assez strictes malgré la forte concurrence et le nombre accru de prestataires dans le secteur de l’hypothèque ou du crédit hypothécaire. Les écarts sont beaucoup plus signifiants sur les données relatives à l’échéance la plus demandée, c’est-à-dire un remboursement de crédit hypothécaire sur 10 ans à taux fixe. Dans ces conditions, l’offre la plus intéressante présente un taux d’intérêt moyen de 0,62 %, tandis que l’offre la plus onéreuse présente un taux d’intérêt à 1,76 %. Les variations constituent plusieurs dizaines de milliers de CHF pour un volume moyen.

 

En savoir plus sur le secteur immobilier, les crédits et les hypothèques en suisse :

 

 

 



vulputate, diam id efficitur. nunc risus. adipiscing Praesent non ut