Les impacts de la crise du coronavirus sur les PME

Les impacts de la crise du coronavirus sur les PME

Les impacts de la crise du coronavirus sur les PME

Les petites et moyennes entreprises suisses subissent les effets néfastes de la crise du Covid-19. En effet, leur situation financière s’est dégradée de façon tragique en avril. Avec une diminution considérable de la demande, les petites et moyennes entreprises ont été contraintes de diminuer leurs coûts. D’après une investigation menée par l’institut BAK Economics et la faîtière Swissmechanics en avril au niveau de 400 entreprises, 42 % des entreprises interviewées ont affirmé qu’ils avaient des difficultés d’approvisionnement. Quant au 25 %, ils sont soulevés les problèmes au niveau du personnel. En effet, les absences maladie pour quarantaine ou bien pour garde d’enfants se présentent fréquemment.

Les impacts de la crise du coronavirus sur les PME

Un mauvais présage

Face à la crise, les clients des PME ont beaucoup diminué leurs investissements. De ce fait, leurs fournisseurs enregistrent une chute importante de la demande a indiqué Swissmechanics lors d’un communiqué. À noter que ce dernier rassemble 1400 entreprises du secteur MEM.

Dans l’heure, aucune amélioration n’est à prévoir, vu que 82 % des sociétés interviewées estiment une baisse plus conséquente des commandes au deuxième trimestre.

Pour survivre dans ces conditions, 67 % des PME interrogées ont procédé à un chômage partiel. 34 % ont été contraintes de solliciter des crédits d’urgence et les 16 % ont opté pour des licenciements.

Néanmoins, sur le long terme, les entrepreneurs se montrent optimistes. Uniquement 6 % appréhendent la faillite prochainement. D’ici l’été, si la pandémie est maîtrisée, un rebondissement est envisageable en 2021 et l’année à venir, selon le représentant du secteur.

Quoi qu’il en soit, Swissmechanics préconise de prolonger le délai d’échéance des crédits d’urgence de huit à dix ans. Cela permettrait de faire face aux imprévus.

 

En savoir plus :



at venenatis, Curabitur vulputate, porta. in suscipit