Plus de pouvoir pour les clients de la Vaudoise Assurances

Plus de pouvoir pour les clients de la Vaudoise Assurances


assurance de gestion


Plus de pouvoir pour les clients de la Vaudoise Assurances

Le défi de la numérisation de la Vaudoise Assurances passe par un plus grand pouvoir pour les clients. Philippe Hebeisen, directeur de la Vaudoise Assurances veut relever au plus vite le défi de la numérisation. Les secteurs d’assurance de la Vaudoise Assurances sont multiples ; assurance ménage, assurance automobile, assurance maladie, assurance accidents, assurance vie et non vie etc. L’intervention de son directeur nous fait penser qu’une transformation profonde va bientôt intervenir à la Vaudoise Assurances et que très rapidement le défi de la numérisation va transformer nos habitudes. Seule compagnie d’assurances située en Suisse romande, la Vaudoise est présente dans le centre de sports et de loisirs de l’ouest lausannois, baptisé Vaudoise Aréna. Philippe Hebeisen ne regrette pas cet investissement et est persuadé que le dynamisme de l’Arc lémanique sera un atout pour l’avenir de la branche.

Le Temps pose ses questions à Philippe Hebeisen en matière d’assurance :

-Le Temps : Quels sont les conséquences de la numérisation en matière d’assurance pour la Vaudoise Assurances ?

-Philippe Hebeisen : La numérisation oblige notre société à la perfection. Nous souhaitons donner plus de pouvoir au consommateur ; la mobilité passe par un écosystème et nos services véhicules à moteur, habitat ou prévoyance jouent un rôle très important sur notre chiffre d’affaires. La rentabilité passe par un service de qualité, de précision et la numérisation offre tout cela.

-Le Temps : Que proposez-vous sur la mobilité et quel est l’impact sur les primes mensuelles ?

-Philippe Hebeisen : Nous proposons aux assurés un nouveau produit embarqué. Celui-ci donne de nombreuses informations sur la conduite des assurés ; freinages, accélérations, prise de virages etc. Notre police d’assurance Avenue Smart propose des réductions des primes mensuelles pour les jeunes jusqu’à 30 ans. Le rabais peut aller jusqu’à 30% pour les meilleurs conducteurs, 20% pour les assurés entre le 1er et le 2ème tiers et un rabais de 10% entre le 2ème et le 3ème tiers. Les assurés peuvent consulter leur note et leur position au classement de l’Avenue Smart depuis leur smartphone.

-Le Temps : Les mauvais assurés devront-ils plus payer ?

-Philippe Hebeisen : Il est normal de récompenser les bons élèves ! Nous recherchons des clients qui jouent le jeu et qui souhaitent plus de pouvoir. Pour nous, c’est plus d’expérience accumulée pour dans le futur, pouvoir adapter nos couvertures et nos prix selon le comportement des assurés. L’analyse des données de nos assurés conducteurs, nous permettra de segmenter notre clientèle.

-Le Temps : Avez-vous pensé aux risques d’atteinte à la vie privée ?

-Philippe Hebeisen : Pour éviter ce problème de vie privée, nous avons mis entre les mains d’un prestataire externe la gestion de ce boitier et ainsi garantir à nos assurés un grand anonymat. Nous utilisons de manière adéquate les résultats de notre produit embarqué sans empiéter sur la sphère privée. Un défi énorme de notre big data mais qui sera mis en œuvre dans de très nombreux secteurs de l’assurance dans le futur. Dans une étude de KPMG en Allemagne, les polices d’assurances liées aux véhicules à moteur vont baisser d’ici 5 à 7 ans de plus de 40%, bien même que dans le domaine, l’activité est en hausse à ce jour en Suisse. Il est vrai qu’à plus long terme, les nouveaux modes de tarification et la numérisation aura comme conséquence de faire baisser les primes. A l’avenir le travail de l’assureur ne consistera pas qu’à encaisser des primes ou à gérer des sinistres, mais plus surement à gérer les assurés d’une manière numérique avec une palette plus grande de services et de prestations.


assurance de gestion


 

Sur le même sujet

Assurance

Combien coûte un courtier en assurance ? 

Zurich assurance



1b5592aa10c86054bd8da2be5eb70fabLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL facilisis libero. elit. neque. Nullam felis