La Mobilière assurance prend une participation dans le groupe Ringier

La Mobilière assurance prend une participation dans le groupe Ringier

Ringier désormais soutenu par la Mobilière

Après l’acquisition de Scout24 et JobCloud par Ringier, c’est au tour de la Mobilière d’intégrer le groupe, une alliance appelée à durer.

Plus précisément, Scout24 constitue déjà un terrain de partenariat des deux groupes. Avec l’entrée de la Mobilière dans la donne, c’est un apport s’élevant à 25 % du capital qui y est injecté. Cette alliance a été rendue publique lors d’une conférence de presse tenue à Zurich et à laquelle les deux protagonistes étaient représentés.

Développement d’activités allant en croissant

Il faut remarquer que le développement de la multinationale se caractérise par la mise à profit des dernières innovations technologiques devenues incontournables dans n’importe quel secteur d’activité actuel et surtout pour les sociétés qui à l’instar de Ringier souhaitent s’épanouir davantage et prospérer sur le marché international. Les exigences sur le plan financier ne sont de ce fait pas négligeables et les dirigeants du groupe ont d’ores et déjà souligné l’importance de la disponibilité de capitaux pour financer entre autres les investissements.

Jusqu’à présent, c’est grâce à cet effort de suivi de la tendance numérique qu’elle a pu se faire une place parmi les entreprises qui brillent sur le marché. Les revenus relatifs auxdites transactions sont en effet estimés à 70 %. La mobilière constitue ainsi un partenaire de choix sachant qu’elle se démarque également par cette exploitation du numérique et c’est donc à juste titre qu’elle acquiert une place de choix en tant qu’investisseur au sein du groupe. D’ailleurs, le président du conseil d’administration de la Mobilière, Urs Berger ainsi que son directeur général intégreront le conseil d’administration de Ringier.

la mobiliere groupe ringier

En ce qui la concerne, la Mobilière accumule aussi bon nombre d’avantages en se liant à ce dernier ne serait-ce que du point de vue de l’expérience. C’est en tout cas ce que souligne son directeur général en rappelant notamment que cette société multinationale accumule pas moins de 7 ans d’avance par rapport à la compagnie d’assurance.

Situation actuelle de la Mobilière

Mis à part ces exploitations et investissements dans le numérique, elle se livre depuis un certain temps déjà à la mise en œuvre de tous les changements nécessaires pour instaurer un environnement propice à la croissance et à l’obtention de résultats fructueux. Cette quête de performance et de prospérité économique ne fait donc que conforter les dirigeants dans le caractère fiable et sûr de la compagnie eu égard à son titre d’investisseur. L’annonce officielle du partenariat entre les deux entités a donc été accueillie avec autant d’enthousiasme que ce qu’elle permettra de faire gagner aux deux parties. Ce sont de nouveaux horizons au-delà de la Suisse et dans le cadre de l’EU qui sont à présent convoités. Tout cela passe bien entendu par la modernisation caractérisée par le recours optimisé aux outils informatiques et facilitant le développement des transactions en ligne qui permettent de façon indéniable de gagner en célérité.



porta. dapibus eget suscipit venenatis Curabitur neque.