dénonciation autorité fiscale

Le taux d’imposition à Neuchâtel

Le taux d’imposition à Neuchâtel

Neuchâtel a été longtemps connu pour la lourdeur de ses charges fiscales. C’est pourquoi il est toujours intéressant de revenir sur les taux d’imposition en vigueur au niveau de ce canton.

Ce qu’il convient de rappeler en ce qui concerne le domaine de la fiscalité à Neuchâtel c’est bien cet effort initié depuis quelques années déjà d’alléger lesdites charges fiscales. Malgré ça, ce n’est que cette année que l’on a pu concrètement observer la volonté d’apporter des réformes dans ce domaine précis. Et on peut dire que cette direction prise, intéresse non seulement les Neuchâtelois, mais aussi ceux qui envisagent de s’y rendre ou de s’y installer de façon plus ou moins prolongée. L’on pourrait cependant se demander l’étendue de ces réformes et la façon dont elles se sont manifestées plus tôt dans l’année.

En fait, c’est l’accord donné par la grande majorité du Grand Conseil neuchâtelois quant aux réformes à entreprendre dans le domaine de la fiscalité qui a été décisif sur cette nouvelle orientation à prendre. On peut ainsi dire que la machine est véritablement en marche et qu’à l’heure actuelle, il n’est pas fou d’espérer que les changements qui sont promis bénéficiera à tout un chacun. D’ailleurs, les mesures qui vont dans ce sens sont déjà visibles notamment eu égard aux principaux types d’impôts.

 

Les principaux impôts qui ont eu des taux revus à la baisse

Plusieurs critères permettent de constater l’abaissement des charges fiscales à l’endroit des principaux types d’impôts à Neuchâtel qui touchent aussi bien les personnes physiques que les personnes morales. Tout d’abord, en ce qui concerne les impôts qui s’obtiennent à partir de l’application de barème spécifique à chaque tranche bien déterminée, c’est notamment le cas de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, on a vu que le montant minimum à partir duquel la somme est imposée a été augmenté.

En l’occurrence, il y a eu un rajout de 2500 francs supplémentaire sur le salaire minimum perçu par un individu considéré comme contribuable par rapport à ses revenus. Pour être plus clair, on ne commence désormais à être frappé de l’impôt sur le revenu que si on a un revenu supérieur à 7 500 francs. Cela signifie donc qu’un taux d’imposition nul est prévu tant que ce seuil n’est pas dépassé.

taux impot neuchatel

Bien entendu, les différentes conditions qui si elles sont remplies peuvent donner lieu à des déductions restent applicables. On peut notamment citer, les abaissements pouvant être obtenus par application du splitting. Par ailleurs, un autre impôt qui mérite également d’être abordé est celui qui frappe la fortune. Elle n’est en fait pas séparable de l’impôt précédent. C’est notamment à l’endroit des biens immobiliers que les changements ont pu être observés.

Autres précisions sur l’imposition à Neuchâtel

Nous consacrons quelques mots sur les impôts dus par les petites et moyennes entreprises, car elles font partie de ceux qui du fait de la concrétisation de la réforme ont vu des révisions non négligeables du taux.

Bien qu’une réduction du taux des impôts frappant les PME soit à relever, on ne peut pas ignorer les conséquences sur les charges fiscales qui sont endossées par les sociétés internationales. Ce bref tour d’horizon nous aura permis d’avoir une vue générale sur la manière de comprendre les systèmes d’imposition à Neuchâtel. Mais comme il convient dans la réalité de cerner tous les taux d’impôts en vigueur dans une localité bien déterminée, le meilleur moyen d’y parvenir serait de prendre connaissance de tous les taxes et droits exigibles par le canton.

En termes d’impôts, on a notamment en dehors de l’impôt cantonal et communal direct sur le revenu et la fortune (ICD), l’IFD ou l’impôt fédéral direct, l’impôt à la source dont les barèmes font expressément l’objet des révisions chaque année. On a aussi les impôts immobiliers et l’impôt anticipé, l’impôt sur les successions et les donations, la contribution ecclésiastique, et enfin les impôts sur les prestations en capital.

 

En savoir plus :

 



eleifend pulvinar vel, Donec Curabitur consequat.