impôt sur le revenu

L’optimisation de son impôt sur le revenu 


Déclaration d'impôt


L’optimisation de son impôt sur le revenu 

Il est possible d’optimiser dans sa déclaration d’impôt le coût de l’impôt sur le revenu, le moyen est d’optimiser sa déclaration d’impôts au maximum et ce au moyen des déductions légales. Réussir à optimiser au mieux sa déclaration n’est pas toujours simple, de plus en fonction du canton les forfaits sont différents, les réglementations également et les choses déductibles ne le sont peut-être pas dans tel ou tel canton, le mieux est de se renseigner auprès de l’office du fisc ou sur le site internet de votre canton, ou plus simple et moins contraignant, donnez votre déclaration à remplir par un professionnel. 

 

Il existe donc quelques moyens d’optimiser sa déclaration fiscale, le plus simple est le fait de diminuer son revenu imposable ou d’augmenter ses déductions, un peu plus complexe c’est d’élire domicile dans une commune fiscalement avantageuse. 

 

Changer de domicile : 

Déménager dans une commune plus avantageuse fiscalement afin de diminuer le taux d’imposition pourrait être une solution, malheureusement une commune avec un faible taux est souvent liée avec un prix des loyers élevés, ce n’est donc pas vraiment une solution, c’est plus un déplacement de problème, de plus déménager uniquement pour baisser ses impôts, changer d’environnement social, s’éloigner de sa famille et de ses amis jouent aussi un rôle important. 

 

Comment modifier son revenu imposable : 

Vous avez peu de moyens de modifier votre revenu imposable et donc diminuer votre impôt sur le revenu, les possibilités sont maigres. Pour baisser son revenu c’est l’employeur qui peut le faire. Certaines entreprises proposent à leurs cadres des incitations fiscales via la caisse de pension, c’est la prévoyance cadre. Identique aux cotisations normales auprès de la caisse de pension, cette prévoyance cadre est déductible du montant imposable. Deux autres manières existent, comme les frais forfaitaires ou encore les avantages hors salaire. L’entreprise pourra par exemple autoriser l’emploi du véhicule de fonction pour une utilisation privée ou contribuer aux primes de caisse maladie, mais tout avantage hors salaire doit figurer sur le certificat de salaire. 

 

Concernant les rentes, aucune marge de manœuvre n’est possible, quant à la retraite, retirer le capital en une fois sera plus rentable, sur du long terme, vis-à-vis du montant à payer aux impôts que de demander à recevoir une rente mensuelle 

 

 

Les éléments déductibles des impôts : 

Il existe différents éléments déductibles des impôts en fonction de certains critères et divisés en différentes catégories. 

 

Les frais professionnels sont une de ces catégories, dans cette rubrique on trouve les frais de déplacement jusqu’au lieu de travail, les frais de repas, les déductions forfaitaires pour vêtements et outils professionnels, ouvrages spécialisés, cabinet de travail privé, etc. (tous les frais dépassant le forfait doivent être justifiés), les frais de perfectionnement professionnel ou de reconversion (seulement un changement de métier est imposé pour une quelconque raison), les frais de gardes des enfants pour raison professionnelle, les dépenses pour une activité accessoire ou encore pour les résidents à la semaine les frais de séjour et les frais de retour hebdomadaire au domicile. 

 

Les intérêts débiteurs sont une autre catégorie qui correspond aux intérêts sur les crédits et les emprunts privés ou encore les intérêts sur les petits crédits et les contrats de remboursement échelonnés. Par contre, les amortissements, les intérêts sur le capital propre, les intérêts sur les mensualités de leasing et en fonction des cantons les intérêts sur le crédit de construction ne sont pas déductibles, si vous déduisez ceci, le fisc le corrigera ou vous demandera de le corriger. 

 

La prévoyance est également déductible de vos impôts, donc les cotisations AVS, AI, LPP, LAA, APG et AC qui sont directement déduites de votre salaire, les cotisations AVS pour les personnes sans activité lucrative, le rachat de la LPP ou encore les versements pour le pilier 3a. 

Concernant la catégorie maladie, accidents et invalidité, la déduction comprend les coûts non couverts par une assurance (franchise et quotte parts comprises, de plus une déduction est faisable si les coûts dépassent un certain pourcentage du revenu net. 

 

Quant aux frais d’entretien d’immeubles, si vous faites des travaux, il vous faudra, en règle générale, choisir entre déduction forfaitaire ou frais effectifs. Concernant les déductions possibles et admises, ce sont uniquement les frais dont le but est de préserver le bien immobilier qui seront admis mais pour cela les travaux ne doivent pas accroître la valeur du bien. 

 

Les déductions sociales sont des déductions forfaitaires pour les enfants, les invalides, les personnes soutenues financièrement ou l’assistance à personne nécessitant des soins. 

 

Advient finalement les déductions qui n’ont pas vraiment de catégorie à eux par le fait d’être spécifique, on retrouve donc les versements de pensions alimentaires de conjoint ou d’enfants, les déductions forfaitaires pour les primes de caisse maladie et les intérêts de capitaux d’épargne, les frais de gestion de fortune (droits de garde, coûts des relevés de dépôt et fiscaux), les déduction sur le second revenu ainsi que les dons fait à des institutions d’utilité publique et aux partis politiques. 

 

Concernant toutes ces catégories de déductions, il faut bien se référer aux législations et directives fiscales cantonales qui mentionneront ce qui est déductible ou pas et en fonction de certaines catégories leur forfait. En effet, le genre et le montant des déductions changent en fonction du canton, pour un même salaire le revenu imposable sera différent, de même que le revenu imposable ne sera pas le même pour la Confédération, le canton ou encore la commune. 

 

Comment influencer ses déductions : 

Les déductions sont généralement liées à la situation du contribuable, autant privée que professionnelle, ce qui les rend difficilement influençables. Pour les dépenses professionnelles, il est possible de faire valoir un forfait ou de déduire les frais supérieurs au forfait si vous pouvez les justifier. 

Concernant les déductions liées au pilier 3a ou aux rachats dans la caisse de pension les déductions sont un excellent moyen de diminution de la charge fiscale. 

Pour l’optimisation des frais d’entretien de bien immobilier, le contrôle du montant de la dette et des intérêts débiteurs est de rigueur, ce contrôle permet un ajustement des frais d’entretien et donc une baisse des coûts finaux. 

 

Diverses déductions font bataille au niveau juridique, mieux vaut mettre trop de déductions que pas assez, car si vous en avez trop l’administration du fisc vous le fera savoir et adaptera vos déductions, si vous en mentionnez pas suffisamment ou omettez certaines déductions, le fisc ne vous le fera pas savoir. De plus, généralement un refus de déduction est souvent causé par un manque de justificatif. 

 

Un de nos articles traite justement les voies de recours et les délais à respecter afin de contester la décision de taxation. 

 

Les dettes : 

Les dettes sont un autre moyen de faire diminuer l’avis de taxation. Les Suisses trouvent mal vue d’avoir des dettes, mais celles-ci permettent une baisse des impôts à payer. 

 

En effet, les intérêts bancaires sont déductibles des impôts, mais ils ne doivent pas dépasser les revenus de la fortune, cela correspond aux revenus locatifs et à la valeur locative, avec un rajout d’une franchise de 50’000 CHF.  

 

L’église : 

Les impôts ecclésiastiques sont aussi, sur la durée, un impôts qui est pesant et pouvant très rapidement prendre de l’ampleur en fonction du revenu imposable et du domicile, c’est pourquoi les personne avec peu ou pas de contact ou peu d’engagement envers leur église peuvent la quitter et donc économiser de l’argent, bien sûr en contrepartie l’église ne vous proposera plus ses services.


Déclaration d'impôt


 

Sur le même sujet

Déclaration d’impôt comment ça marche ?

Impôt sur la fortune

Impôts en Suisse

 



29372c0860e24cda73c104da0e60ba46ppppppppppppp tempus vulputate, ut neque. Sed libero adipiscing vel, amet,