Les impôts à Fribourg

Comment réduire ses impôts lorsque l’on réside à Fribourg ?

Comment réduire ses impôts lorsque l’on réside à Fribourg ?

Dans tous les pays du monde, nul n’échappe aux impôts. Les habitants du canton de Fribourg, en Suisse, n’échappent guère à cette règle fiscale universelle. L’exercice d’une activité rentable, que l’on soit salarié ou indépendant, et la détention de propriétés ayant une valeur marchande conséquente demeure imposable en Suisse. Fort heureusement pour les contribuables fribourgeois, il existe plusieurs moyens de réduire ses impôts. Selon le statut, les revenus et les couvertures de prévoyance, il est possible d’avoir des déductions fiscales qui permettent d’économiser énormément d’argent. Découvrons ensemble quelles sont ces possibilités de déductions fiscales fribourgeoises à la suite d’un léger aperçu de la fiscalité suisse, plus précisément au niveau du canton de Fribourg.

La fiscalité fribourgeoise

L’une des particularités fiscales en Suisse réside dans la variation existante de certaines règles d’imposition selon le canton. Généralement, les différents cantons se chargent d’organiser les déclarations des contribuables avant de les redistribuer au niveau de la confédération et des communes. Comme dans tous les états, les personnes assujetties doivent déclarer l’ensemble de leurs rétributions, quelle qu’en soit la source. Les travailleurs étrangers résidents à Fribourg sont soumis à l’imposition à la source c’est-à-dire que l’employeur se charge d’imputer directement les charges fiscales sur revenu du salaire brut. Tout autre type de contribuables doit se soumettre aux procédures classiques de déclaration d’impôts au sein de l’Office d’impôts. Il est important de savoir que tout nouvel arrivant sur le canton de Fribourg doit s’annoncer pour l’établissement des acomptes en cours, une procédure importante dans la régularisation fiscale. Pour la suite, les déclarations peuvent se faire avec l’aide de votre fiduciaire, avec des outils prévus pour faciliter les procédures.
Le taux appliqué sur l’imposition cantonale à Fribourg varie depuis 2011 entre 1 % et 13,5 % pour le revenu et 0,90 % à 3,30 % pour la fortune. Comme dans la plupart des cantons, l’impôt sur revenu se calcule à partir du salaire brut ou des revenus imposables, à partir duquel sont déduits les frais et déductions diverses. L’imposition s’applique à partir d’un revenu supérieur ou égal à 5100 francs suisses, avec un taux progressif variable selon un barème de revenu. Dans le cas où, après toute déduction sociale effectuée, le revenu imposable s’avère inférieur au seuil, un impôt minimal de 50 francs suisses s’applique tout de même. Les contribuables ayant une famille à charges ont pour base, l’ensemble des revenus du foyer, mais ne sont frappés que d’un taux correspondant à la moitié de ce revenu sur le barème.
Concernant l’imposition sur la fortune, elle ne s’applique que lorsque l’ensemble des propriétés imposables du contribuable dépasse une limite qui s’élève à ce jour à 20 000 francs suisses par individu et 35 000 francs pour un couple ou une famille à charge. Les barèmes d’imposition appliqués sont visibles sur internet.
À titre informatif, il existe d’autres types d’impositions tels que les impôts fonciers calculés sur les propriétés immobilières et au taux de 2,85 %, les impôts ecclésiastiques par convention avec les établissements catholiques, les taxes sur les déchets ou encore sur la propriété canine de 100 CHF par chien.

La Fiscalité à Fribourg

Les principaux moyens de déduction fiscale fribourgeoise

Quelques notions de déductions fiscales sont à connaître pour économiser un maximum sur les impôts.
Certaines déductions, dites générales, nous renvoient aux frais nécessaires qui ont conduit à l’obtention du revenu imposable, quelle qu’en soit la source. Lorsqu’il s’agit de salaire, les déductions générales se réalisent sous forme d’indemnité, et s’effectuent directement sur le salaire brut afin d’obtenir le salaire net. On peut citer par exemple les indemnités de déplacements, de cantine, les pensions alimentaires, les cotisations et primes d’assurances, les intérêts débiteurs ou encore les frais liés à la fortune. Cette déclaration se réalise dans le cadre d’un ajustement fiscal et permet d’économiser jusqu’à 3500 CHF en moyenne par an. Néanmoins, l’éligibilité à ce type de réduction exige qu’au moins 90 % des revenus générés proviennent de la Suisse. Vous pouvez consulter certaines instructions liées à ce type de déduction en ligne.
Mis à part ce type de déductions, le meilleur moyen de réduire ses impôts concerne les primes d’assurances, les cotisations et les déductions sur intérêt. En effet, les primes d’assurance peuvent être déduites des impôts. Les montants et critères de déductions varient selon la catégorie à laquelle appartient le contribuable et les subventions versées au niveau des assurances sociales.
Mis à part cela, la souscription à une prévoyance liée correspondant au 3e pilier A et B reste le meilleur moyen de réduire ses impôts. Cette astuce n’est valide que dans les villes de Genève et de Fribourg, dans la mesure où les déductions faites dans les autres cantons sont quasi nulles. Ce système accorde de nombreux avantages qui permettent d’épargner jusqu’à 10 000 francs suisses par an. Dans certains cas, il devient même possible d’annuler les prélèvements sur la fortune pendant toute la durée du contrat et de déduire l’ensemble des cotisations sur le revenu imposable. La différence entre le 3e pilier A et B se résume par le fait que la prévoyance 3A se situe sous le régime de la fédération tandis que la prévoyance 3B se limite à la législation cantonale. Dans le cadre d’une souscription à la prévoyance 3B dans le canton de Fribourg, une personne célibataire peut réduire 750 CHF par an, une réduction qui se multiplie par deux en cas de mariage. Mais certains critères sont à considérer telle que la cotisation obligatoire à l’Assurance Vieillesse et Survivant ou à l’Assurance Invalidité, et bien entendu l’exercice d’une activité lucrative.

 

En savoir plus



justo Curabitur neque. amet, accumsan elit. massa tristique ut