Augmentation des déductions fiscales pour les enfants ?

Augmentation des déductions fiscales pour les enfants ?

Maurer en faveur d’une hausse des déductions pour enfants

Le lancement de la campagne pour un redressement des déductions fiscales pour les enfants et pour les frais de garde par des tiers a été réalisé par le conseiller fédéral Ueli Maurer vendredi. Le peuple pourra faire part de ses opinions le 27 septembre. Les familles qui font garder leurs enfants à la crèche pourront économiser 25 000 francs de leur revenu imposable. Actuellement à 10 100 francs, ce montant ne couvre pas la totalité des frais de garde. Le Parlement a ratifié cette disposition en septembre 2019. Le but étant d’harmoniser la vie familiale et professionnelle.

La BNS, en route vers une baisse des taux (2)

Les crèches publiques devraient bénéficier d’un soutien financier

Face à la crise sanitaire, les crèches publiques devraient également profiter d’un soutien financier. La commission de l’éducation du Conseil national a pris la décision de déposer une motion similaire que son homologue du Conseil des États. Le texte sollicite la modification de l’ordonnance. Les structures subventionnées par les cantons ou les communes ne bénéficient pas du soutien attribué par le gouvernement, a indiqué la commission vendredi.

Seulement à deux contre un, une minorité propose de refuser la motion. Durant la session extraordinaire, le Parlement avait résolu à verser 65 millions de francs aux crèches et institutions d’accueil extrafamiliales. Auparavant, le gouvernement n’avait pas envisagé de les aider. La subvention permettra de compenser les allocations qui n’ont pas été payées par les parents pendant le semi-confinement.

Majoration de la déduction générale : une initiative du PDC

En parallèle, le projet anticipe une majoration de la déduction générale pour les enfants sur le revenu imposable, pour passer de 6500 à 10 000 francs. L’économie maximale aux impôts est estimée à 910 francs. Il s’agit d’une initiative du PDC, mais le Conseil fédéral et la gauche ne sont pas du même avis concernant cet avis. Quoique la majorité bourgeoise est parvenue à le prescrire.

Le grand argentier fédéral est désormais contraint de soutenir l’avis du Parlement. « Peu importe le mode de garde des enfants, cette déduction va alléger les familles », a commenté Ueli Maurer devant la presse. Elle profite à tous ceux qui paient l’impôt fédéral direct, notamment 60 % des parents.

Augmentation des déductions fiscales pour les enfants ?

Bonification fiscale au profit des parents aisés

Le PS, appuyé par les Verts et les Verts’libéraux a activé le référendum contre la réforme. D’après eux, il s’agit d’une « bonification fiscale au profit des parents riches ». Seulement 6 % des familles les plus aisées profiteront de cette déduction.

Les 10 millions de francs de pertes escomptés au début deviennent une perte à 370 millions. Le ministre a souligné que ces pertes devraient être provisoirement moins élevées, entre 280 et 330 millions pour 2021, avec la crise du Covid-19. 80 millions de ces pertes devraient être supportés par les Cantons, selon les référendaires. Toutefois, ces suppositions restent incertaines.

 

En savoir plus sur la fiscalité :



et, consequat. luctus Donec vel, nec facilisis mattis Praesent dapibus