Conseils pour être assuré au chômage en Suisse

Les banques tessinoises ont accordé plus de 1.2 milliard de CHF de prêt COVID 19

1,2 milliard en crédits Covid-19  accordés par les banques

Depuis le début de la crise sanitaire, le secteur bancaire tessinois a apporté sa contribution pour soutenir l’économie réelle en octroyant des crédits spéciaux aux profits des entreprises qui manquent de liquidités, a appuyé l’Association bancaire tessinoise (ABT) au cours de l’assemblée annuelle.

À l’heure actuelle, environ 10 000 crédits pour un montant cumulé de 1,2 milliard de francs ont été accordés aux banques qui travaillent dans le canton italophone. Ces informations ont été communiquées sur le site de la faîtière mercredi, qui fête ses ans d’existence cette année.

Le Tessin s’avère être le canton qui présente un taux de crédits Covid-19 le plus élevé. De la sorte, le secteur bancaire du canton a pu concourir au « soutien de l’économie réelle » se vante l’Association bancaire tessinoise (ABT). Ils ont pris comme base les dernières données diffusées par le Secrétariat d’État à l’économie (Seco). En somme, la Suisse enregistre 125 000 crédits pour un total de 15 milliards approximatif.

Lors de son discours, le président de l’association Alberto Petruzella a affirmé que « Les banques ont été solidaires et ont alloué aux entreprises très rapidement et de manière efficace les liquidés nécessaires.

Les banques suisses face à crise du coronavirus

Une stabilité des demandes

Durant les premières semaines de confinement, la demande de financement émanant des petites et moyennes entreprises tessinoises était assez importante. Par la suite, la situation s’est stabilisée, soutient l’ABT. Ce dernier confirme que la plupart des requêtes proviennent des sociétés qui emploient moins de 10 employés.

Les secteurs qui ont souvent sollicité les crédits Covid-19 sont le commerce (22 %), la construction (17 %), l’artisanat (13 %), le tourisme (11 %) et les activités administratives (11 %).

Dans son compte-rendu, la faîtière informe que seulement une partie des crédits ont été utilisés. Cela signifie que “de nombreuses entreprises ont réclamé des liquidités à titre de réserve dans le cas où la crise économique s’éternisait.” Par ailleurs, la majorité d’entre elles ont déjà procédé au remboursement des prêts alloués.

Par la même occasion, l’ABT communique la nouvelle date pour son Lugano Banking Day, qui était censé avoir lieu en mars, mais a été ajourné indéfiniment.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis, le directeur général (CEO) d’UBS Sergio Ermotti et de Zurich insurance Mario Greco ainsi que le président de la Banque Nationale suisse (BNS) Thomas Jordan vont participer à la conférence qui se tiendra le 26 octobre au centre LAC de Lugano.

 

En savoir plus sur les crédit bancaires :

 

 



Sed ut nunc Aliquam elit. dolor commodo Donec neque.