rentes-deuxieme-pilier-femmes-sont-basses

Les rentes du deuxième pilier des femmes sont nettement plus basses

Les rentes du deuxième pilier des femmes sont nettement plus basses

D’après les informations émises par la presse dominicale en 2017, les femmes encaissaient en moyenne 1200 francs. Par contre, du côté des hommes, le montant est carrément plus élevé et peut aller jusqu’à 2300 francs. La grosse différence des rentes s’explique par le temps de travail partiel adopté par les femmes à partir du moment où elles ont des enfants.

rentes-deuxieme-pilier-femmes-sont-basses

En effet, le montant de la rente du deuxième pilier touché par les femmes est deux fois plus bas par rapport à celui des hommes. D’après les chiffres transmis par l’Office fédéral des assurances sociales diffusés par le «SonntagsBlick», la différence est de l’ordre de 37%.

En 2017, la rente médiane pour les hommes était évaluée à hauteur de 2300 francs. Concernant celle des femmes, le montant est uniquement de 1200 francs, ce qui est pratiquement la moitié. Cette différence peut s’expliquer de différentes manières.

Les femmes qui partent à la retraite aujourd’hui sont dans la plupart des cas contraintes de quitter leur poste prématurément. Effectivement, elles doivent prendre soin des enfants ou elles étaient actives dans un emploi à un faible pourcentage. En outre, elles ont généralement travaillé dans des secteurs où les salaires étaient assez bas. Plus encore, elles avaient exercé à temps partiel.

 

En savoir plus sur le deuxième pilier et la LPP



id id leo tempus risus. mattis massa consequat. dictum sem, dolor nec