La retraite à 60 ans c'est terminé

La retraite à 60 ans dans la construction, bientôt terminée


LPP


La retraite à 60 ans dans la construction, bientôt terminée

L’âge de la retraite, et même directement la retraite à elle-même fait débat dans tous les secteurs, plusieurs tentatives pour rehausser les avoirs et surtout les entrées dans les caisses de pension ne sont pas passées, maintenant c’est au secteur de la construction d’être touché par la problématique.

 

La retraite à 60 ans avec rémunération complète est compromise

Les travailleurs dans le domaine de la construction viennent d’apprendre une mauvaise nouvelle en ce jeudi 3 mai 2018, fini le fait de prendre sa retraite à 60 ans et de toucher l’entièreté de la rente, une baisse des versements de la part des caisses de pension située entre 200 et 300 francs est à prévoir.

C’est la Fondation de l’Institution supplétive paritaire (LPP) qui a résilié le contrat d’affiliation de la Fondation pour la retraite anticipée (FAR), la conséquence de cette résiliation est que les rentes transitoires vis-à-vis de la retraite anticipée entre 60 et 65 ans ne seront plus automatiquement attribuées dans l’institution supplétive sous le régime de prévoyance professionnelle, ceci entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Cette démarche est motivée par le fait que les personnes partant à la retraite à 60 ans paient moins de cotisation que le montant qu’ils recevront plus tard. De plus, la Fondation ne peut plus se permettre de faire payer les autres assurés afin de couvrir les pertes engendrées par les retraites anticipées de la construction.

 

Conséquence pas des moindres

Les plus touchés par cette histoire sont les travailleurs qui ont 59 ans, ceux-là ne pourront pas prendre leur retraite anticipée avec la rente exonérée en fonction du nombre d’années non-cotisées dans un an car ils se verront refuser cette option.

Pour le secteur, cela tombe mal car le fait d’avoir une retraite anticipée va potentiellement disparaitre, en cause la FAR, qui verse une rente transitoire à partir de 60 ans et ce jusqu’à la retraite, va au plus mal financièrement, ceci à cause du nombre important de personnes partant en retraites anticipées.

Selon la SSE, le système actuel de retraite anticipé dans le domaine de la construction est désinvolte et fonce droit dans le mur, sur les 18% du salaire qui sont utilisés pour les caisses de retraites, environ la moitié disparait dans le système sans effet et sans avantage pour l’assuré. Dès lors elle demande aux différents syndicats de trouver une solution avec des mesures d’assainissement adéquat et d’arrêter d’abuser du sujet de la retraite anticipée en construction au moyen de manœuvres politico-syndicales.

 

Un dialogue à entretenir

Alors que du côté des entrepreneurs, selon les syndicats, on pratique les fakes news ainsi qu’une polémique bon marché sur le dos des travailleurs tout en refusant toutes négociations sur la retraite à 60 ans, de l’autre côté, Unia et Syna se disent satisfaits et estiment que la retraite à 60 ans est un franc succès.

Les syndicats et les représentants patronaux sont dans une bataille sans fin concernant la retraite anticipée, surtout en ce qui concerne le renouvellement de la convention collective de travail. Dans le but de rehausser et de rendre l’équilibre à la FAR, les syndicats ont prêt à augmenter les cotisations, et sont aptes à négocier les prestations tout ça afin de ne pas pénaliser la génération baby-boomer.

 

Adaptation possible

La SSE propose quelques adaptations afin de palier à ce problème financier de taille, elle présente le fait d’augmenter légèrement l’âge de la retraite à 62 ans, sans perte sur la rente, ou alors diminuer la rente de 20% des personnes qui bénéficient d’une retraite anticipée à 60 ans. Pour Unia les rentes sont déjà trop basses, une moyenne de 4’500 francs est actuellement en vigueur, et ils ne veulent pas entrer en matière vis-à-vis de l’augmentation de l’âge de la retraite anticipée, pour eux les travailleurs ne sont déjà plus aptes à travailler avant 60 ans.

 


LPP


 

Sur le même sujet

Le système des trois piliers : AVS/AI, LPP et Prévoyance Privée 

Ce qu’il faut savoir sur le 3ème pilier

Rachat dans votre caisse de pension

 



94377ff5c450aedaf2f54c3b6a865e80bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb justo ipsum elit. ut commodo mattis sed lectus