Les employés de la Ville débraient pour leur LPP

Les employés de la Ville débraient pour leur LPP


LPP


Les employés de la Ville débraient pour leur LPP

Les employés de la Ville débraient pour leur LPP ! Ce mardi 29 janvier 2019, les employés de la ville de Fribourg débraient, une journée d’action, une journée de débrayage pour protester contre la CPPVF ; Caisse de Prévoyance du Personnel de la Ville de Fribourg. La mobilisation est totale et tout le personnel portera un autocollant. Les slogans sont nombreux ; « Non à des baisses massives de rentes et à l’élévation de l’âge de la retraite » ou encore « Pourquoi le Conseil communal ne négocie pas ? ». Les actions à venir sont une prolongation des pauses et une explication aux visiteurs et aux publics les raisons de la mobilisation nous indique le SSP ; Syndicat Suisse des Services Publics.

 

Le SSP veut suivre 2 objectifs majeurs !

Les objectifs du SSP c’est la négociation d’un projet de révision avec du temps pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2021 et tout de suite, une ouverture de négociations avec le Conseil communal fribourgeois. Légitime au sein du personnel avec plus de 337 signatures sur les 600 employés, le SSP organise une journée d’action et de débrayage ce mardi à la suite d’une assemblée du personnel avec la présence de plus de 100 personnes. Le but de cette journée de mobilisation c’est l’obtention de l’ouverture de négociations entre les employés et le Conseil communal fribourgeois.

 

Il faut une révision équilibrée pour le bien-être de tout le monde !

Pour que tout le monde puisse être gagnant, il faut une révision équilibrée entre employées de la ville de Fribourg et la Caisse de Prévoyance du Personnel de la Ville de Fribourg ; CPPVF. Un effort doit être fait par les employés de la ville nous dit Thierry Steiert, syndic de Fribourg dans le cadre du conflit avec la CPPVF. Il y a déjà eu des mesures compensatoires pour un montant de 10,2 millions de francs dont 8,2 millions à la charge de la ville de Fribourg. Pour la ville, cette concession répond aux exigences des employés de la ville explique Thierry Steiert.


LPP


Sur le même sujet

Le taux minimal LPP maintenu à 1% en 2019

Divorce ; La LPP n’est pas systématiquement divisée

Caisse de retraite



f68aab619b4ff8caa4e62d1b30f39fedbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb mattis tempus commodo sit fringilla nec in Praesent Sed