Les caisses de pension construisent-elles trop ?

Les caisses de pension construisent-elles trop ?


LPP


Les caisses de pension construisent-elles trop ?

Les caisses de pension construisent-elles trop ? En Suisse il y a un très grand nombre d’appartements vides et pourtant il y a toujours autant d’immeubles qui se construisent. La faute en partie, aux caisses de pension et assureurs Suisses. Plus de 72000 appartements ne trouvent pas preneur et pour la fin de l’année 2019, le chiffre arrivera à 80000 appartements ; une situation qui n’est pas viable et un record en Suisse que l’on aimerait bien se passer. La faute aux investisseurs comme les compagnies d’assurance et les caisses de pension qui recherchent des rendements au-dessus de la moyenne. L’argent coule à flot pour ces sociétés et toutes pensent qu’investir dans l’immobilier est la seule solution pour trouver des taux moyens à élevés nous dit ce lundi 4 février 2019 le journal le Blick.

 

Vous avez un terrain ? Vendez-le à un assureur ou une caisse de pension !

Si l’on a du terrain en suisse, il n’y aura aucun problème pour le vendre et cela à un bon prix ; les assureurs et caisses de pension sont des acquéreurs de première et de très bons payeurs. Vous pourrez vendre votre terrain au-dessus du prix du marché. Pour faire une bonne affaire, ces sociétés recherchent des terrains de toutes les surfaces, toutefois, il faut que l’investissement puisse atteindre un montant de 8 millions de francs pour que cet achat devienne rentable. La frénésie immobilière à toutefois des revers ; Si les caisses de pension doivent reverser des montants élevés aux retraités ; elles devront dans le futur revendre leurs biens immobiliers et devront de fait, inonder le marché de logements vides alors même qu’à ce jour l’on arrive à plus de 80000 appartements sans repreneurs. Selon Adrian Wenger de VZ Vermögenszentrum, il est possible que la bulle immobilière vole en éclat, bien même que cette situation ne devrait pas se produire dans un futur proche. Les caisses de pension peuvent faire face à ce problème d’appartements vacants par rapport aux privés et ne s’inquiètent pas de la situation ; les investisseurs privés n’ont pas les épaules assez solides contrairement aux assureurs et caisses de pension.


LPP


Sur le même sujet

Divorce ; La LPP n’est pas systématiquement divisée

Les employés de la Ville débraient pour leur LPP

Taux de conversion



Lorem nec ut Phasellus velit, dolor. sit sed mattis justo