Assurances sociales Suisses

Assurances sociales Suisses


LPP


Assurances sociales Suisses

Assurances sociales Suisses ! En Suisse, nous disposons d’un système avec un réseau d’assurances sociales pour couvrir toutes les personnes qui y vivent et qui y travaillent et toute leur famille contre les risques dont les conséquences financières pourraient être difficilement supportables. Le système suisse d’assurances sociales est différent des autres pays ; en effet, les assurances sociales Suisses sont répartis entre plusieurs organismes, tous indépendants les uns des autres et comprenant 5 domaines qui sont :

1-Système des trois piliers avec l’assurance et la prévoyance vieillesse, l’assurance survivants et invalidité ou orphelins et handicapés.

2-Une couverture et la protection contre la maladie et l’accident.

3-Allocations perte de gain lors d’un service militaire ou pour la femme en cas de maternité.

4-Assurance chômage

5-Les allocations familiales

Les assurances sociales en Suisse versent des rentes ou des allocations pour perte de gain ou encore des allocations familiales et couvrent les risques par une prise en charge des coûts lors d’un accident ou une maladie.

 

Qui finance les assurances sociales suisses ?

Il faut une adéquation entre le salarié et l’employeur pour trouver le financement des assurances sociales en Suisse. En effet, les employeurs participent à toutes les cotisations des assurances sociales à l’exception de l’assurance maladie. Quant aux employés, ils règlent l’assurance maladie obligatoire et sont retenus pour toutes les autres assurances sociales sur leur salaire.

Les nouveautés en matière d’assurances sociales en 2015 ?

Les dernières nouveautés en matière d’assurances sociales en Suisse sont les suivantes :

En 2015, tous ceux qui ont moins de 25 ans et qui travaillent quelques heures par mois, sont exemptés des cotisations AVS. Il s’agit uniquement de petits boulots avec des revenus qui n’excèdent pas 750 francs par an. Cette mesure a été mise en place pour limiter une charge administrative excessive.

En 2015, les rentes AVS et AI vont s’adapter à l’évolution des prix. Cela veut dire que la rente minimale de l’AVS passera à 1175 francs par mois avec une augmentation de 5 francs et la rente maximales passera à 2350 francs par mois avec une augmentation de 10 francs. Cette hausse des rentes AVS et AI c’est plus de 201 millions de francs de dépenses supplémentaires dont 176 millions pour l’AVS et 25 millions pour l’AI.


LPP


 

Sur le même sujet

Réforme de notre système social

Les assurances sociales en Suisse

Le système des trois piliers : AVS/AI, LPP et Prévoyance Privée 

 

 



e3721e6cce5d5d665e8be8c370127c16=========== in leo. risus. accumsan dictum id, Phasellus dapibus Praesent consectetur