taux avs ai

Taux négatifs : l’AVS et l’AI enregistrent une perte de plusieurs millions

Taux négatifs : l’AVS et l’AI enregistrent une perte de plusieurs millions

Les taux d’intérêt négatifs établis par la BNS valent 3 millions par année à compenswiss. À noter que ce dernier est chargé de l’administration des fonds de compensation AVS et AI. Effectivement, les taux d’intérêt négatifs mis en vigueur par la Banque Nationale suisse (BNS) sont estimés à trois millions de francs par année à compenswiss. Un montant « très infime par rapport à la fortune » de cette entité qui administre les fonds de compensation AVS/AI/APG, souligne son président. La protection à l’endroit des risques de variations de changes coûte nettement plus cher.
« Nous avons l’occasion de profiter d’une certaine flexibilité de nos collaborateurs bancaires, à savoir la BNS.

En outre, notre trésorerie est à même de réduire l’impact en se servant de certains instruments », expose Manuel Leuthold, le président du conseil d’administration de compenswiss lors d’une conférence publiée mardi par La Liberté et ses journaux partenaires.

Environ 55 milliards de francs circulent chaque année à travers les comptes de l’établissement. Il souligne également que l’institution effectue des investissements en francs suisses, mais également, pour les deux tiers, dans les autres monnaies.

avs ai taux négatif

Qu’en est-il des pertes enregistrées en 2018 ?

« Le coût le plus élevé découle non pas des taux négatifs, mais du prix de la protection de nos investissements à l’endroit des risques de variations des changes, via des “swaps” ou des “respos”. Il est question des préceptes d’assurance permettant de maintenir les taux de change, indique le responsable.

Cette protection est évaluée approximativement à 250 millions de francs par année. Il “est toutefois contrebalancé par des revenus plus élevés de nos investissements en dollars par rapport à ceux en francs”, énonce M. Leuthold. Les placements en monnaies étrangères permettent de prévenir une concentration démesurée du risque au niveau d’un seul pays, d’après lui.
Les fonds de compensation AVS/AI/APG ont clôturé l’année 2018 avec des chiffres très compromettants. Les investissements ont généré un rendement net négatif de 4,22 %, plus précisément une diminution de 1,5 milliard de francs. La fortune sous gestion est passée de 2,5 milliards, à 34,3 milliards.

La fortune de la seule AVS était appréciée à 43,5 milliards de francs, notamment 2,2 milliards de moins que l’année dernière, d’après l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Ce chiffre équivaut à 103 % des charges d’une année.



dapibus mi, Donec neque. commodo ut nec id dolor.