La rente AVS en Suisse

La rente AVS en Suisse

Comprendre les grandes lignes de la rente AVS Suisse

L’AVS constitue la base de la prévoyance suisse et vous permet de garantir votre retraite. De
nombreuses personnes ignorent encore ce que signifie vraiment la rente AVS Suisse et les
enjeux. En passant par le montant de la rente dont vous avez droit ou les personnes qui
peuvent en profiter, vous devrez comprendre les grandes lignes.

Pour vous donner un aperçu, voici quelques indications pertinentes pour vous donner une vue d’ensemble.

Qui a droit à une rente AVS Suisse ?

En Suisse, la rente AVS est attribuée à toutes personnes assurées qui ont atteint l’âge légal de
la retraite. Effectivement, une fois que les personnes assurées ont atteint l’âge ordinaire de la
retraite, elles peuvent prétendre aussitôt à la rente AVS. Pour les femmes, l’âge de la retraite
est fixé à 64 ans contre 65 pour les hommes. En ce qui concerne le montant de la rente, il
varie en fonction de divers facteurs, entre autres :

• des années de cotisations
• de votre revenu
• votre situation matrimoniale
• les bonifications pour tâches éducatives ou d‘assistance.

Il convient de noter que les cotisations doivent être versées d’une part par les employeurs, et
d’autre part par les salariés. Du côté des employés, les cotisations sont à chaque fois déduites
de leur rémunération mensuellement.

La rente AVS en Suisse

Rente minimale et maximale : à combien s’élève la différence ?

Qui ne rêve pas d’empocher une rente complète ? Pour en bénéficier, il faudrait respecter
scrupuleusement les obligations de cotiser régulièrement. Pour une durée de cotisation
complète, vous et votre employeur devrez verser des cotisations sans interruption à compter
de votre 20e anniversaire jusqu’à l’âge de votre retraite. Quant au montant de la rente, il est
fixé en fonction de votre revenu annuel moyen.

Au minimum, la rente de vieillesse est de l’ordre de 1 185 CHF par mois contre la somme de
2 370 CHF au maximum. La loi délimite que la rente maximale ne doit pas dépasser le double
de la rente minimale. Pour les couples mariés, la somme des deux rentes individuelles ne doit
pas être supérieure à 150 % de la rente maximale. Vous trouverez de plus amples
informations en consultant le livre blanc que vous devrez télécharger au préalable.

La BNS, en route vers une baisse des taux

La rente AVS au profit des veufs

La question se pose souvent quant à la somme que va percevoir un assuré si jamais son
conjoint venait à mourir. Est-ce que le montant sera maintenu, diminué ou bien majoré ?
Effectivement, le décès d’un conjoint impacte sur le montant de la rente. Le plafonnement qui
était appliqué avant le décès ne sera plus d’actualité. À partir du moment où vous justifiez
votre statut de veuf, un supplément de 20 % sera rajouté à la rente. Pour ceux qui remplissent
à la fois les conditions pour bénéficier d’une rente de vieillesse et de survivants, c’est ce
montant que l’on va vous verser.

Il faudrait simplement que le montant soit plus élevé que votre rente de vieillesse.
Que vous soyez célibataire, marié, divorcé ou veuf, il est toujours recommandé de bien
comprendre les points saillants de la rente AVS. Aussi, pensez à télécharger le livre blanc
pour vous donner un aperçu de la situation de votre rente de vieillesse.

 

En savoir plus sur la rente en suisse :



dapibus consequat. felis ut commodo Praesent non dolor. pulvinar mattis