AVS les grandes lignes

Calcul de la rente AVS

Le principe du calcul de la rente AVS

Le calcul de la rente AVS présente quelques fois des difficultés surtout pour les novices. Pour
prévenir les éventuelles erreurs, vous devrez maîtriser au moins les bases. Sur quoi baser le
calcul ? Quels sont les paramètres à prendre en compte ? Diverses questions auxquelles on
doit apporter des réponses précises. Pour faciliter le calcul de la rente pour ceux qui ont atteint
ou presque l’âge de la retraite, passez en revue les indications dans cet article. Pour avoir plus
de détails, vous pourrez également télécharger le livre blanc en ligne.

Comment se calculent les rentes de vieillesse ?

En principe, le calcul de la rente de vieillesse ne peut se faire qu’à partir de l’âge de la retraite.
Pour ce faire, vous devrez disposer les différents éléments indispensables pour le calcul, à
savoir :
– les années de cotisation ;
– les revenus d’une activité lucrative ;
– la situation matrimoniale
– les bonifications pour tâches éducatives ou d’assistance.
Il convient de noter que vous aurez droit à une rente complète, suivant l’échelle de rentes 44,
dans le cas où vous avez versé vos cotisations régulièrement à compter de vos 21 ans. Si la
durée de cotisation est incomplète pour une quelconque raison, la Caisse de compensation ne
vous attribuera qu’une partie de la rente. Une année de cotisations manquante engendre
généralement une diminution de la rente au minimum de 1/44.

Calcul de la rente AVS

Que peut-on dire du plafonnement des rentes ?

D’une manière générale, les assurés qui affichent une durée de cotisation complète vont
bénéficier d’une rente ordinaire complète qui variera en fonction de son revenu moyen.
Mensuellement, la rente de vieillesse minimale est de 1 185 CHF contre 2 370 CHF au
maximum. Concernant les rentes pour enfant, il est fixé à minima à 474 CHF par mois contre
948 CHF au maximum.
La somme des deux rentes individuelles d’un couple marié ne doit pas excéder les 150 % de
la rente maximale. Dans le cas où cette limite est dépassée, les deux rentes sont réduites au
prorata. Toutefois, les rentes ne seront plus plafonnées si le couple venait à divorcer, ou si
l’un des époux encaisse une rente et l’autre conjoint ne bénéficie que d’un quart de la rente ou
une demi-rente AI.

Parlons des bonifications pour tâches éducatives

Vous pourrez également profiter des bonifications pour tâches éducatives dans le cas où vous
avez sous votre responsabilité un ou des enfants de moins de 16 ans. Le montant de la
bonification est l’équivalent du triple de la rente minimale annuelle.

Concernant les couples mariés, la bonification est divisée en deux pour les années civiles de mariage.
À travers la division de la somme des bonifications par la durée complète de cotisation, vous
pourrez obtenir la moyenne des bonifications pour tâches éducatives. Pour les parents divorcés ou
non mariés dont l’autorité parentale est appliquée simultanément, l’ensemble de la bonification est
allouée à l’un d’eux. Il se peut que le montant soit versé respectivement par moitié en fonction
du temps qu’il s’occupe des enfants. Si vous avez encore des doutes se rapportant au calcul de
la rente AVS, vous pourrez télécharger le livre blanc en ligne pour vous éclairer.

Calcul de la rente AVS

 

En savoir plus :



consequat. ipsum lectus venenatis dapibus libero