AVS les grandes lignes

L’AVS : les grandes lignes

L’AVS : les grandes lignes

En Suisse, l’assurance-vieillesse et survivant (AVS), figure parmi l’un des principaux piliers
de la sécurité sociale. L’AVS accorde des rentes aux personnes âgées (retraite), aux veufs et
veuves. C’est un sujet assez complexe qui peut très vite devenir un vrai casse-tête.
Pour vous donner une idée, retrouvez les points saillants dans cette petite rubrique. Pour de
plus amples informations, vous pourrez éventuellement télécharger le livre blanc.

L’AVS en Suisse : de quoi ça parle ?

L’AVS est le principal pilier de la prévoyance vieillesse et survivant en Suisse. Toutes
personnes qui travaillent et qui ont leur résidence en Suisse sont forcément affiliées à l’AVS.
Elle permet d’assurer les besoins vitaux d’une personne en cas de retraite ou de décès. Aussi,
elle constitue la base de la prévoyance sociale. L’assurance-vieillesse et survivant (AVS)
permet d’aplanir le manque à gagner suite à l’avancement de l’âge (retraite). La rente de
survivant permet de prévenir les difficultés financières qui peuvent survenir à l’avenir.

AVS les grandes lignes

À partir de quel moment souscrire une cotisation à l’AVS ?

La souscription à une cotisation à l’AVS devra se faire à compter du premier mois de votre
20e anniversaire. Vous ne serez plus tenu de payer votre cotisation à partir du moment où
vous arrivez l’âge légal de la retraite. Selon la loi en vigueur, l’âge est défini à 65 ans pour les
hommes et à 64 ans pour les femmes. Toutes personnes qui paient de manière périodique les
cotisations à l’AVS sont assurées. À titre d’informations, les enfants qui ont droit à une
assurance et prestation (rentes pour enfants et orphelins) ne sont pas contraints de cotiser.

AVS : la rente maximale et minimale

Pour les cas des couples mariés, un plafonnement est apposé. Entre
autres, la rente AVS totale d’un conjoint ne peut pas aller au-delà de 150 % de la rente
maximale pour les célibataires. Aussi, les rentes individuelles seront décomptées suivant le
cas. La somme sera d’ailleurs rétribuée de façon séparée. Au minimum, une rente AVS
complète est fixée à la hauteur de 1 185 francs suisses par mois contre 2 370 francs au
maximum pour les personnes qui profitent d’un revenu plus élevé.
La rente que vous allez empocher est calculée sur la base du « taux de conversion » préétabli
par la loi en vigueur. Le taux actuel est de l’ordre de 6,8 % pour toutes personnes (hommes
plus de 65 ans ou femmes plus de 64ans) qui auront droit à l’AVS.

De quelle manière percevoir l’AVS ?

Pour toucher la rente AVS, une demande écrite devra être déposée au niveau de la
caisse de compensation où vous avez effectué vos dernières cotisations. En effet, la somme
n’est pas virée de manière automatique. Dans le cas où vous bénéficiez d’une assurance
auprès d’une caisse maladie en Suisse, vous pourrez distinguer le numéro sur votre carte
d’assurance maladie. Pour les employés, ils peuvent s’adresser directement à votre
employeur. Les cotisations sont versées réciproquement par les employeurs et les employés.
À noter que la somme sera directement déduite du salaire de l’employé. Pour avoir les détails
avec plus de précision se rapportant à l’AVS, vous pourrez télécharger le livre blanc.

 

En savoir plus sur l’avs et l’assurance maladie



porta. Sed mi, ipsum id vulputate, massa ut suscipit mattis id