L’AI : des médecins encaissent des millions

L’AI : des médecins encaissent des millions

En vue de réaliser des expertises médicales pour l’assurance invalidité (AI), certains praticiens touchent des sommes prodigieuses d’après le SonntagsBlick. Les sommes en question sont évaluées à des millions. À noter que les données exploitées ont été réunies à partir d’un manuscrit de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Il s’agit du document que le SonntagsBlick a pu examiner.

Ce dernier met en exergue les sommes allouées par les offices AI au profit des médecins et cliniques entre les années 2012 et 2018. Par ailleurs, il a été prouvé que ceux-ci accordent les contrats d’expertise de façon excessivement unilatérale.

En 2018, ils ont assuré le paiement de 683 médecins et cliniques pour effectuer des expertises, qualifiées de monodisciplinaires, avec la somme totale de 29,5 millions de francs. Les trois quarts des mandats sont répartis entre les 10 % de ces experts.

AI médecin millions d'encaisser

À compter de 2012, un médecin bernois a pu encaisser approximativement 3,1 millions de francs de par ses expertises pour l’AI. En parallèle, deux autres médecins ont pu empocher respectivement 1,9 million de francs durant la même période.

Des avocats, des organisations de personnes handicapées ainsi que des médecins remettent en cause l’objectivité du jugement des experts qui encaissent des millions grâce aux indemnités AI.

Ils discernent dans ce classement disproportionné la preuve que ces derniers soutiennent des experts qui statuent dans leur sens, plus précisément en contrepartie d’une incapacité de travail moyennant le paiement d’une allocation, selon les propos émis par le SonntagsBlick.



nunc ut amet, mattis vel, justo commodo id