Voiture

Le marché automobile chute encore

Le marché automobile chute encore

Dues à la crise sanitaire actuelle, les entreprises de fabrication automobile du pays européen frôlent une récession commerciale. En août 2020, nous avons remarqué une forte diminution sur le pourcentage des transactions. Le gain annuel a environ baissé de 18 %. Cette complication pourrait également avoir une mauvaise répercussion sur le contrat post-Brexit.

BMW

BMW

Les industries automobiles de l’Occident, régression des bénéfices

De la France à l’Allemagne, les affaires d’automobile vivent une période difficile à cause de la pandémie. Les chiffres de vente liés à cette année semblent catastrophiques pour chaque entreprise. Suivi de pourcentages, la comparaison des productions annuelles présente un écart assez important.

La France : plus de perte par rapport aux autres entreprises

Durant le mois d’août 2020, l’entreprise Renault a éprouvé une rétrogression commerciale de 24 % par rapport à la production de l’année 2019. D’un autre côté, PSA a vécu une baisse de 20 %. Par le biais d’une annonce, l’association ACEA a confirmé cette dégradation économique dans le domaine de l’automobile.

Par ailleurs, de mars jusqu’à l’avril, la vente automobile a aussi subi une grande déchéance. Notez qu’en avril, les entreprises européennes ont atteint 76 % d’échec. À priori, cet écroulement est le résultat de la fermeture des usines fabricants d’automobile, durant le confinement.

Ayant bénéficié des arrangements pour le redémarrage du commerce, pendant le mois de juillet, certains pays européens ont pu gagner des profits similaires à l’année antérieure. Les pertes relevées en ce mois mentionné n’ont pas dépassé les 5 %. L’Espagne fait partie de ces pays attributaires.

Automobile

Automobile

Le contrat post-Brexit, une condition difficile à remplir

La mise en vente d’automobile de cette année a amplement diminué. En effet, les négociations sur le post-Brexit risquent la défaite. Comptant une récession de 25 % sur les livraisons annuelles, l’ACEA déclare une forte détérioration sur la commercialisation des automobiles occidentales.

Tout compte fait, la fabrique automobile de l’Occident parcourt une grande complication. L’annulation de l’accord entre l’UE et le Royaume-Uni causerait une perte de 110 milliards d’euros. Cette diminution de chiffres d’affaires peut persister pendant cinq années consécutives.

En outre, malgré la crise sanitaire, Volkswagen arrive encore à hausser sa production. Seulement en août, l’entreprise a vécu un déclin de 24 % sur ses ventes d’automobile. Cela dit, Volkswagen reste le favori sur le marché européen.

En savoir plus sur l’assurance voiture

La Mobilière assurance voiture

Bâloise assurance voiture

Allianz assurance voiture

Helvetia assurance voiture

La Vaudoise assurance pour voiture



venenatis, ut elit. vel, sem, libero ut