Les immatriculations de diesel chutent lourdement

Les immatriculations de diesel chutent lourdement


assurance voiture


Les immatriculations de diesel chutent lourdement

Les immatriculations de diesel chutent lourdement ! Sur une année, les immatriculations des nouveaux véhicules en Suisse ont chuté de 6,1% à hauteur de 28745 exemplaires, plombé par la motorisation diesel. Les immatriculations en ce mois d’automne sont en baisse de 8% à hauteur de 22518 exemplaires, plombé par le diesel. Ce mardi 13 novembre, l’Office fédéral de la statistique ou OFS publie un communiqué sur les immatriculations des véhicules en Suisse et la dégringolade des immatriculations diesel à hauteur de 27,8%.

Une demande de véhicules diesel au plus bas !

Il existe bien depuis début 2018 une baisse des véhicules diesel. La demande de véhicules diesel neufs et d’occasion à baissé de 30%. En janvier 2015, il y avait 66% de recherches de véhicules diesel alors même qu’en janvier 2018, il n’y avait plus que 46% de recherches, un recul de 30%. Dans le même laps de temps, les véhicules essence progressaient de 49%. La baisse des immatriculations des véhicules diesel remonte au scandale des véhicules diesel Volkswagen en 2015. Après cet évènement, la confiance envers le diesel n’a eu de cesse de se dégrader. La baisse s’est poursuivie en 2017 à la suite de plusieurs décisions sur l’interdictions de circuler pour certains véhicules diesel en Allemagne.

Les immatriculations de diesel chutent lourdement : La tendance verte se confirme !

Les suisses sont de plus en plus écologiques ; en effet, il existe une tendance verte qui se confirme en matière d’achat de véhicules. Il existe même une certaine excitation dans le domaine du véhicule de tourisme avec 47,3% de véhicules hybrides et 1/5ème de nouveaux véhicules à propulsion totalement électrique. Bien même que la part représentée par ces véhicules hybrides restent encore marginale avec 1516 et 446 immatriculations sur le mois d’octobre.

Les véhicules de transport en perte de vitesse !

Dans le domaine de l’immatriculation des véhicules de transport, la perte est importante pour les engins de plus de 3,5 tonnes à hauteur de 10% alors même que les camionnettes perdent de leur coté 1,6% sur les dernières immatriculations. Ces véhicules étaient pourtant les têtes de liste en matière de diesel auparavant.


assurance voiture


Sur le même sujet

Quelle voiture coûte le moins cher en assurance ? 

Volkswagen la voiture préférée des suisses

Assurance voiture



0d0406948ba1c7da05af4404305670ef++++++++++++++ Donec ipsum elit. et, Curabitur risus felis