Fiat Chrysler le groupe fusionné va s’appeler Stellantis

La fusion de PSA et FCA va donner naissance au groupe Stellantis

Les constructeurs français PSA et Italo-Américain Fiat Chrysler (FCA) ont annoncé mercredi le nom du géant automobile résultant de leur fusion. Stellantis, tel est le nom du quatrième groupe automobile en volume et troisième en chiffre d’affaires. Avec la proclamation de la dénomination sociale du nouveau groupe, les deux groupes ont franchi une étape importante. 

PSA et Fiat Chrysler a également assuré que « la conclusion du projet de fusion devrait se tenir au premier trimestre 2021 ». Les marques de renom international comme Peugeot, Citroën, Opel, Jeep, Alfa Romeo et Maserati seront affilées dans ce nouvel ensemble. Une nouvelle qui intéressent aussi les prestataires en assurance véhicule-moteur suisses.  

 « Stellantis est dérivé du verbe latin “stello” qui veut dire “briller d’étoiles”. Il s’agit de la source d’inspiration de ce classement nouveau et prometteur de marques automobiles emblématiques et de cultures d’entreprises puissantes. “Avec leur union, Fiat et PSA vont ériger l’un des nouveaux leaders de la prochaine génération de la mobilité” ont commenté les deux groupes.

 

Aucune modification pour les noms et logos des marques

“Les origines latines de la dénomination rendent hommage au parcours florissant des deux firmes fondatrices. La référence à l’astronomie évoque incontestablement l’esprit d’optimisme, l’énergie et la capacité de renouvellement qui a permis de conclure cette fusion qui va rénover l’industrie automobile, certifient une fois de plus PSA et Fiat Chrysler (FCA). 

Le nom « Stellantis » sera adopté exclusivement au sein du groupe, à titre de marque « corporate ». Aucune modification ne sera apportée concernant les noms et les logos des marques existantes au niveau des deux constructeurs. Le processus de recherche du nouveau nom a été entamé une fois que l’accord de fusion a été annoncé en décembre dernier, avec “le concours du groupe Publicis”, ont souligné les deux entrepreneurs. 

La fusion de PSA et FCA de Fiat Chrysler doit être encore validée par les autorités de la concurrence. La Commission européenne a notifié récemment le début d’une investigation approfondie sur cette initiative, par crainte qu’elle ne soit préjudiciable à la concurrence sur le marché des véhicules utilitaires et des prestataires en assurance véhicule-moteur. En outre, elle devra être ratifiée de manière formelle durant l’assemblée générale des actionnaires extraordinaire. 

Des doutes avaient été soulevés ces dernières semaines sur la stabilité du montage financier qui anticipe une fusion entre égaux. “Les choses se déroulent exactement suivant les prévisions émises par nos équipes”. Le planning est pratiquement respecté, a attesté fin juin, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, durant l’assemblée générale annuelle des actionnaires. Le nouvel ensemble devrait présenter des ventes de 167 milliards d’euros sur la base des chiffres de 2019, en troisième position, après Toyota et Volkswagen.

 

 

Plus d’actualité sur l’automobile et les assurances véhicule en suisse :



leo nunc venenatis sem, dapibus justo adipiscing Aliquam Praesent libero