Le torchon brûle entre les médecins et les assureurs

Le torchon brûle entre les médecins et les assureurs


assurance maladie


Le torchon brûle entre les médecins et les assureurs

Le torchon brûle entre les médecins et les assureurs ! Les tarifs des soins ambulatoires sont un sujet brûlant entre médecins et assureurs en Valais. Ce vendredi, la société médicale du Valais dénonce l’attitude des assureurs valaisans ; ceux-ci refusant de négocier les tarifs des prestations ambulatoires pourtant décidés par le Conseil d’Etat. Pour toutes les prestations ambulatoires, c’est le Conseil d’Etat qui fixe les tarifs. Depuis décembre 2018, le point Tarmed pour le Valais est de 89 centimes après une augmentation de 2 centimes pour tous les hôpitaux et les cliniques et de 84 centimes, là encore après une augmentation de 2 centimes pour tous les médecins indépendants. La Société médicale du Valais essaye par tous les moyens de trouver un accord avec les assureurs au maintien du statu quo dans l’intérêt de la population valaisanne. Toutefois, à l’heure actuelle, aucun assureur ne souhaite signer cet accord de principe. Tous les assureurs ont saisi le TAF ; Tribunal Administratif Fédéral, mais également la Société médicale du Valais pour la défense d’un système sanitaire ambulatoire de qualité, mais surtout pour un système auto-finançable en Valais.

 

Les assureurs bloquent la valeur du point Tarmed !

La Société médicale du Valais affirme que le recours des assureurs bloque la valeur du point Tarmed, bien trop bas et cela sans aucune justification en Valais. Cela compromet la relève alors même que la pénurie se fait sentir. Une demande auprès du TAF a été faite pour suspendre le recours déposé par les assureurs. Avec un effet suspensif, les assureurs ne pourront plus appliquer les tarifs arrêtés par le Conseil d’Etat pendant la durée de procédure, c’est-à-dire quelques années et prétériter le développement de l’ambulatoire extrahospitalier. La Société médicale du Valais est prête à retirer ses recours si une entente peut être trouvée sur la valeur du point Tarmed en Valais en accord avec le Conseil d’Etat. Actuellement, seule la CSS souhaite s’engager dans ce sens.


assurance maladie


Sur le même sujet

Pourquoi la franchise passera à 350 francs

Primes maladie : La recette locale du Parti du Travail

Assurance LAMal



et, risus ut risus. elit. dolor. massa vel,