Primes maladie : La recette locale du Parti du Travail

Primes maladie : La recette locale du Parti du Travail


assurance maladie


Primes maladie : La recette locale du Parti du Travail

Primes maladie : La recette locale du Parti du Travail ! Encore une fois, les genevois iront aux urnes le 10 février pour décider d’une caisse publique cantonale. Celle-ci est pourtant jugée friable de la part des parties de droite comme de gauche. René Ecuyer du Parti du Travail affirme que sur le plan fédéral, on n’y arrivera jamais tant la puissance des caisses maladie est grande. Il faut une caisse maladie publique à Genève tout en économisant sur les hauts salaires, les locaux chers et la publicité. Les hausses de primes ne sont plus supportables.

Primes maladie : Une recette vouée à l’échec selon la gauche !

Pour la gauche et Sylvain Thévoz du PS, les 14000 paraphes obtenus par le Parti du Travail sont un très bon point, mais l’on peut dire qu’il prêche dans le désert. Nous partageons son constat, mais la méthode n’est pas la meilleure. La caisse publique est vouée à l’échec. Pour Jocelyne Haller du mouvement SolidaritéS, l’on parle d’un autogoal et les opposants à la caisse publique en tireraient de nombreux arguments pour annuler les modèles autres que privés. Dans le camp des verts, la crainte est la même.

Primes maladie : Autres arguments contre la caisse publique !

Pour les partis de droite, il n’est pas possible de penser à des primes réduites. Pour Bertrand Buchs du PDC ; Si les primes sont trop basses, il y aura appel d’air et l’année suivante il faudra recapitaliser la caisse maladie en remontant les primes. Pour Thomas Bläsi de l’UDC, il y a le risque de concentrer que des mauvais cas. Avec une faible dotation de départ, l’on risque de s’asseoir à une table de poker avec une mise de départ à 200 francs lorsque tous les autres misent 2000 francs. Pour René Ecuyer du Parti du Travail pense que la solution viendra des cantons comme le vote sur les femmes.

Primes maladie : Autres propositions !

Les Verts pensent que l’idéal serait une caisse publique fédéral. SolidaritéS défend une caisse publique fédéral avec primes proportionnelles au revenu. Le PS désire des primes plafonnées à 10% du revenu et le PDC préfèrerait une caisse de compensation qui fixerait et encaisserait les primes.


assurance maladie


Sur le même sujet

Assura caisse maladie

Berne ne veut pas bloquer les franchises trois ans

CSS désire des franchises jusqu’à 5’000 CHF



33cadded2dbd5afc929dbe0dd9858833tttttttt consequat. amet, Phasellus dapibus sem, commodo felis Praesent leo elit. ultricies Aenean