Payer son gyneco avec du cash, nouvelle pratique ?

Payer son gyneco avec du cash, nouvelle pratique ?

Payer son gyneco avec du cash, nouvelle pratique ?

En Suisse, le fait de payer en cash certains dispositifs médicaux inquiète bon nombre de patientes dans le domaine de la gynécologie. En effet, elles doivent payer en espèce le stérilet le jour même de la pose chez le gyneco, alors que cela doit être pris en charge par l’assurance maladie LAMAL. Du côté des gynécologues, cette décision a été prise en raison du non remboursement de certains services.

 

Une pratique donnant naissance à des doutes

Un stérilet ou un implant contraceptif coûte en moyenne 100 à 400 francs Suisse. Habituées de régler les services médicaux par facture, plusieurs patientes ont été surprises de devoir payer en espèce cette somme le jour de la pose d’un dispositif de contraception chez le gyneco. Cette pratique a même suscité des incertitudes auprès de certaines patientes, car le fait de recevoir une quittance remplie à la main donne un aspect moins officiel à la procédure.

 

Les spécialistes donnent leur avis

À Pierre Villars, membre de la Société suisse de la gynécologie de confirmer qu’il s’agit pourtant d’une démarche qui est à la fois normale et légale. Les médecins sont souvent victimes de non-remboursement des objets contraceptifs par l’assurance. De ce fait, ils ont décidé d’avancer le coût du dispositif qui leur sera payé le jour où ils l’utiliseront chez une patiente. Par contre, si cette dernière n’a pas les moyens de payer la totalité de l’intervention en une fois, elle sera invitée à payer la moitié, puis le reste en paiement échelonné, réplique Adeline Quach (médecin responsable de la consultation de santé sexuelle Profa). Pour une situation temporaire, une solution auprès d’une aide sociale sera sollicitée. Brigitte Crottaz, présidente de la Fédération suisse des patients, pense que cette pratique est choquante, car la contraception doit toujours être remboursée par l’assurance maladie. Ce qui est justement le cas de la plupart des pays voisins de la Suisse.


assurance maladie


Sur le même sujet :

Deux idées pour alléger le poids des primes maladie

LAMAL : TARDOC va-t-il faire exploser les primes des assurés ?

Assura va rembourser 30 millions à ses clients



et, libero libero. dolor adipiscing odio in Nullam pulvinar nunc