Les listes des mauvais payeurs des primes maladie sur la sellette


assurance maladie


Les listes des mauvais payeurs des primes maladie sur la sellette

Un grand nombre de cantons souhaitent abandonner la liste noire des personnes ayant des problèmes pour régler leurs primes maladies. Les Grisons, en tête de liste d’autre cantons alémaniques, annonce l’abolition de la liste noire des mauvais payeurs des primes maladie et cela à parti de mois d’août prochain. Il y a actuellement 9 cantons qui utilisent cette liste noire et qui vont certainement faire machine arrière d’ici peu. D’autres cantons suivront certainement cette mesure qui porte atteinte aux familles en Suisse. C’est une loi qui date de 2012 qui autorise les listes des mauvais payeurs des primes maladie dans neuf cantons alémaniques et le canton du Tessin. Les cantons alémaniques étant le canton d’Argovie, Soleure, Lucerne, Zoug, Saint-Gall, Zurich, Thurgovie, Shaffhouse et des Grisons.

Les mauvais payeurs des primes maladies sont près de 34000 en Suisse !

Les chiffres de SantéSuisse donnent à ce jour, près de 34000 mauvais payeurs des primes maladies, tous inscrits sur la liste qui est sur la sellette des cantons en Suisse. Cela permet aux caisses maladie de ne pas rembourser les frais de soins courants et de fait, un moyen de pression dissuasif pour les autres assurés. Seuls les soins en urgence sont remboursés entièrement. Les cantons remboursent aux caisses maladie 85% des coûts des personnes pris en défaut de bien.

La grogne monte dans les cantons !

Il existe plusieurs problèmes avec ce genre de liste ; Certaines caisses maladie omettent d’annoncer les mauvais payeurs et de fait, ne peuvent être sanctionnés. Il y a donc inégalité de traitement en les mauvais payeurs des primes maladies en Suisse. L’abolition de cette liste noire devrait donc voir le jour très rapidement car aucun effet dissuasif n’a été constaté depuis son introduction et la liste s’allonge tous les jours. Dans le 90% des cas des mauvais payeurs des primes maladie, il s’agit de personnes en difficulté financière et seuls un petit pourcentage sont de simples mauvais payeurs. Dans tous les cas, les frais administratifs pour gérer les mauvais payeurs coûtent à chaque canton 65000 francs par année pour 3000 noms. Si l’on calcule le montant des frais administratifs de tous les cantons réunis, cela représente plusieurs centaines de milliers de francs chaque année et d’ici peu de temps, l’on atteindra le million de francs. Le seul avantage revient donc aux caisses maladie qui ne remboursent que les frais d’urgence à ces mauvais payeurs.


assurance maladie


 

Sur le même sujet

Caisse maladie : 20 % des Suisses prévoient de changer en 2018

La réforme des franchises fait de la résistance

Remboursement assurance maladie

 

 



761fafec1e07347cea84aefde97837dd......................... risus. dapibus id dolor Donec dictum adipiscing