La réforme des franchises fait de la résistance

La réforme des franchises fait de la résistance


assurance maladie


La réforme des franchises fait de la résistance

Le ministre de la santé, Alain Berset ne vas pas pouvoir aller jusqu’à la fin de ses projets. Supprimer certaines franchises ou réduction des primes de l’assurance maladie obligatoire ont du plomb dans l’aile ! Tous les projets sont ajournés ; Concernant la révision d’ordonnance sur la suppression des franchises, elle est contestable et contestée. De nouvelles dispositions seront certainement proposées au deuxième semestre de 2017. C’est l’annonce faite par la commission de la santé du Conseil des Etat dans un communiqué tout en se félicitant de l’ajournement du projet de la réforme des franchises.

La réforme des franchises fait de la résistance : Comprendre et réexaminer le projet pour 2017

Alain Berset souhaite comprendre le mécanisme de changement de franchise des assurés. Dès lors qu’il connaîtra les raisons qui poussent les assurés à changer de franchise, le conseiller fédéral révisera son projet. Ce projet date d’août 2015 et a été lancé pour provoquer une véritable levée de boucliers. Une simplification des franchises de l’assurance de base et une simplification dans les quelques 250000 tarifs de primes étaient à l’ordre du jour. L’idée d’Alain Berset est de pouvoir supprimer les franchises les plus hautes ; 1000 et 2000 francs pour les adultes et ne garder que les franchises de 400 et 600 francs pour les enfants. Pour la franchise à 2500 francs, chaque assuré obtient un rabais de prime important ; environ 1540 francs pour les risques encourus. Le projet d’Alain Berset prévoit de réduire le montant à 1100 francs.

La réforme des franchises fait de la résistance : Faut-il renchérir les primes ?

La Fédération romande des consommateurs ainsi que SantéSuisse, faîtière des caisses maladie dénoncent un renchérissement des primes. Le projet de supprimer des franchises élevées pénalisera les jeunes et les familles qui assument une franchise élevée. D’autres comme la Fédération des médecins suisses ou l’Organisation suisse des patients pensent qu’il faut au contraire, récompenser tous ceux qui choisissent une franchise élevée.


assurance maladie


 

Sur le même sujet

CSS désire des franchises jusqu’à 5’000 CHF

Comparateur assurance maladie

Changer de caisse maladie

 



4b1fda2d10321ac2db6dfddd076b9962;;;;;;;;;;;; in mattis id ut Sed efficitur. tempus elit. diam