Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied

Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied


assurance maladie


Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied

Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied ! L’histoire se déroule à l’hôpital de Locarno dans le Tessin, des médecins commencent une opération sur une jeune adolescente lorsqu’ils s’aperçoivent que le membre à opérer n’est pas le bon. Cela se passe début octobre, à la suite d’une mauvaise fracture au talon droit, une jeune fille tessinoise doit passer sur le billard. Celle-ci s’installe dans la salle d’opération et les médecins démarrent une incision sur le pied gauche. Ce n’est que quelques minutes plus tard que les médecins s’aperçoivent de la méprise. Comment peut-on se tromper à ce point-là ? L’hôpital de Locarno qui a été contacté à ce sujet confirme ces faits rapportés ce vendredi 3 novembre par le site www.tio.ch/20minuti. Il n’y aura aucune séquelle permanente pour cette jeune fille tessinoise précise les médecins qui se sont aperçus au dernier moment de leur méprise. Toutefois, l’hôpital de Locarno a ouvert une enquête interne pour connaître toute la vérité sur cette erreur, tout faire pour que cela ne se reproduise plus et découvrir comment une telle chose peut se produire dans un établissement réputé. L’hôpital se réserve le droit à proposer une réparation pour tort moral à la famille de l’adolescente.

Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied ; Le risque zéro n’existe pas !

Selon la direction de l’hôpital, le médecin qui s’est occupé de l’incision à interrompu l’intervention quelques minutes après son début et à tout de suite informé la famille de la patiente nous explique le service de presse. La famille de la jeune fille a apprécié l’honnêteté des médecins et a autorisé ces derniers la continuation de l’opération sur le bon pied. Cette patiente à quitter l’hôpital sur ces deux pieds deux jours plus tard. Pour son futur, cette erreur n’aura aucune incidence sur sa vie de tous les jours, ni sur sa mobilité ni sur des séquelles permanentes. Le seul mauvais souvenir de son passage à l’hôpital de Locarno sera la marque de l’incision faite sur son pied droit. Un soutien à la famille sera mis en place si celle-ci en a besoin. La direction de l’hôpital s’est excusée auprès de la famille qui a décidé de ne pas porter plainte et n’envisage pas d’engager des poursuites à l’encontre des médecins de l’hôpital de Locarno.


assurance maladie


Sur le même sujet

Assurance maladie : Des économies possibles

Des soins bloqués pour les mauvais payeurs

Les femmes médecins sont fâchées



8280641d3488ec8c5260afa6d8fb2af8;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; risus felis dapibus facilisis Aliquam ultricies