wellness

Helsana à certains thérapeutes dans le collimateur


assurance maladie


Helsana à certains thérapeutes dans le collimateur

Helsana à certains thérapeutes dans le collimateur ! Les thérapeutes sont trop chers et Helsana s’attaque à 100 thérapeutes en Suisse. Helsana ne souhaite plus régler les factures d’ostéopathes ou autres thérapeutes trop élevées et exige une baisse des coûts des tarifs. Plus de 800 thérapeutes de la Fédération Suisse des Ostéopathes ; FSO, et cela depuis fin 2016 reçoivent des courriers de la part de l’assureur Helsana, pour réduire leurs tarifs pour être en adéquation avec les conditions du marché. Dans cette missive, Helsana donne une grille tarifaire des prestations thérapeutiques à tenir, faute de quoi plus aucune prestation ne sera remboursée.

Combien coûte 30 minutes chez un ostéopathe ?

Helsana rembourse un montant entre 78 et 84 francs au maximum pour une consultation de 30 minutes chez un ostéopathe et selon son niveau de qualification. Helsana affirme rembourser 75% des factures globales reçues concernant les ostéopathes, mais place une limite quant aux tarifs en vigueur pour limiter les frais de santé. Le problème dans ce domaine est le manque de transparence entre niveau de formation du thérapeute et les prix pratiqués.

C’est au client de payer de sa poche !

Si un client va chez un thérapeute exclu par Helsana, il devra payer de sa poche. Il n’y a aucune autre possibilité de se faire rembourser. Sur la liste des thérapeutes dans le collimateur de la caisse maladie Helsana, plus de 60 thérapeutes y sont déjà inscrits et c’est au client de payer de sa poche les soins prodigués. Il faut savoir que dans le cadre de l’assurance complémentaire privée, un thérapeute peut fixer le tarif qu’il souhaite. Avec en moyenne un coût entre 100 et 120 francs les 30 minutes, nous sommes très loin du montant que préconise Helsana pour ces 60 thérapeutes hors-jeu.


assurance maladie


 

Sur le même sujet

Assurance maladie complémentaire refusée

Comparatif assurance maladie complémentaire

Les caisses-maladie espionnent leurs clients

 

 



2c62dfe6165aa7aeeabe83eacf022316iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ut nec ut tempus mattis felis commodo pulvinar neque. eleifend