médecin & patient

Groupe Mutuel et taux de solvabilité


prezisa


 Groupe Mutuel

Groupe Mutuel ! Une hausse massive de primes serait à craindre dans un futur proche. Le Groupe Mutuel est sous la haute surveillance de la Finma et de l’Office fédéral de la santé publique. Le problème du Groupe Mutuel c’est ses autres membres ; les caisse maladie Philos, Avenir, Easy Sana et Mutuel qui n’ont pas de réserves suffisantes pour continuer l’activité de caisse maladie. Toutes les caisses maladie du Groupe Mutuel sont maintenant sous haute surveillance et risque d’ici peu de ne pouvoir continuer leur activité. Les réserves sont inférieures au montant minimal que demande l’Office fédéral de la santé publique pour chaque caisse maladie du Groupe Mutuel ; Philos, Avenir, Easy Sana et Mutuel.

Groupe Mutuel : Le taux de solvabilité doit être de 100% !

En Suisse, chaque caisse maladie doit avoir un taux de solvabilité prescrite par la loi de 100%. Malheureusement de nombreuses caisses maladie n’atteigne pas ce taux de 100%. C’est le cas pour les caisses maladie du Groupe Mutuel ; Philos est à 66% de taux de solvabilité, Avenir est à 87% de taux de solvabilité, Easy Sana est à 61% de taux de solvabilité et Mutuel à 79% de taux de solvabilité. Il ne s’agit toutefois pas de toutes petites caisses maladie, bien au contraire, l’on peut trouver entre 200000 et 400000 assurés dans chacune des 4 caisses maladie du Groupe Mutuel. Selon Emmanuelle Jaquet Von Sury, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique, ces quatre caisses maladie sont sous surveillance et le Groupe Mutuel sera surveillé de près dans la mesure où les réserves sont nettement insuffisantes.

Groupe Mutuel : Les raisons de cette déconvenue !

Yves Seydoux, responsable de la communication au sein du Groupe Mutuel explique que pour chaque caisse maladie, les recettes ont été insuffisantes et les sinistres bien plus importants que prévue. Concernant les rendements sur les marchés financiers, le Groupe Mutuel n’a pas récolté les bénéfices souhaités et n’a dès lors pas réussi à compenser les pertes sur ses réserves. L’on peut penser que le Groupe Mutuel à fait preuve d’un grand manque de vigilance et va devoir fixer de nouvelles primes à la hausse pour ces quatre caisses maladie que sont Philos, Avenir, Easy Sana et Mutuel. Il reste maintenant au Groupe Mutuel deux années pour reconstituer les réserves de toutes les caisses maladie et à trouver des solutions pour ne pas perdre trop d’assurés avec les augmentations à venir. C’est Christoph Kilchenmann, chef surveillant de la solvabilité des caisses maladie au sein de l’Office fédéral de la santé publique.

Groupe Mutuel : Les assurés vont passer à la caisse !

Pour reconstituer ses réserves, le Groupe Mutuel va devoir augmenter de 1 ou 2 points les primes maladie de chaque caisse maladie. Comme l’on dit dans ces cas-là, ceux sont les assurés qui vont devoir passer à la caisse. Selon l’organisation faîtière de Santé Suisse et son représentant Christophe Kaempf, il n’y a pas trop d’inquiétude, le Groupe Mutuel réussira à corriger le tir et à remettre les réserves en ordre avec une petite augmentation des primes. Pour d’autres, une question reste ouverte ; Le Groupe Mutuel va-t-elle fusionner toutes ses caisses maladie ? L’intérêt pour le Groupe Mutuel serait une meilleure efficacité dans une mauvaise situation économique.


prezisa


Sur le même sujet :

Prime maladie 2016

Comparer les primes maladie, une obligation !

Remboursement assurance maladie



0ed8f51754f373f64654bc73b2c42bc4\\\\\\\\\\ commodo adipiscing risus neque. Nullam dolor. ut libero