Economiser et payer soi-même ses frais de santé !

Economiser et payer soi-même ses frais de santé !


assurance maladie


Économiser et payer soi-même ses frais de santé !

Économiser et payer soi-même ses frais de santé ! Le parti PLR souhaite réformer les coûts de la santé et propose un programme qui pourrait mettre fin au système de solidarité par un système de responsabilité individuelle. Le PLR pense que son système est révolutionnaire alors que les Suisses scrutent les nouvelles hausses des primes d’assurance maladie. Le journal Blick explique que le PLR ne souhaite pas laisser l’initiative aux autres formations politiques alors même que le sujet est brûlant et que le PDC a déjà lancé sa propre initiative pour une réduction des coûts de la santé et que le PS souhaite lancer la prime à 10% du montant des revenus des foyers en Suisse. Toutefois, Philippe Nantermod du PLR veut aller plus loin avec une réforme à 3 points.

La réforme en 3 points que propose le PLR !

Vice-Président du parti PLR et conseiller national valaisan, Philippe Nantermod affirme que les coûts de l’assurance maladie ne peuvent être contrôlés et que ceux-ci doivent être freinés avec de nouveaux moyens de financement. C’est pour cela que le PLR propose une réforme en 3 points ;

1ère proposition : Le compte santé !

Un compte santé avec 3 piliers sur une base de volontariat. En y souscrivant, l’assuré règlera moins d’impôts. Ce compte, pourra servir à régler les courts séjours à l’hôpital et les maladies bénignes. Quant aux maladies chroniques ou graves, le PLR propose une assurance obligatoire risques majeurs. Dans l’idée, il faut favoriser les assurés responsables de leur propre santé, ce qui doit plaire aux jeunes actifs. Les fonds réunis sur ce compte seraient une alternative à un système de redistribution.

2ème proposition : Les modèles de rabais différents !

Le PLR veut changer les modèles de soins de santé et aller plus loin que le système en place actuellement. Pour obtenir des plus grands rabais, le PLR permettra à tous d’émettre des restrictions sur le choix du médecin ou de l’hôpital. Les franchises pourront s’envoler à plus de 2500 francs ; le plafond actuel. Pour couvrir les cas d’urgence, l’on pourra choisir une assurance complémentaire et ouvrir un compte bloqué avec approvisionnement par acompte.

3ème proposition : Les traitements à l’étranger !

Les coûts de la santé sont plus chers en Suisse qu’à l’étranger. Le PLR proposera d’en terminer avec les soins en Suisse obligatoires. Cela concernera aussi bien les assurés que le matériel médical. Tout le monde pourra trouver un traitement adapté à ses besoins maintenant à l’étranger si ceux-ci sont moins coûteux.

Economiser et payer soi-même ses frais de santé : La fin du système de solidarité en Suisse !

Le PLR souhaite plus de liberté dans les choix de la santé, plus de transparence et que les assurés puissent se responsabiliser. L’on parle de plus de concurrence et bien moins d’Etat dans le domaine de la santé. Cela donnera la fin du système de solidarité pour freiner la hausse des coûts de la santé tout en aidant les assurés qui ne peuvent supporter les coûts de base de la santé. Nous verrons très bientôt les retombés de cette initiative ; une réponse au PDC et au PS !


assurance maladie


Sur le même sujet

Ils réalisent à temps qu’ils ont incisé le mauvais pied

Une franchise pour chaque maladie, le nouveau concept d’Assura

Primes plafonnées : refus du Conseil d’Etat



ae0fdf757d2d20272cb7eb0996d9a0b1UUUUUUUUUUUUUUUUU id, libero venenatis, justo dolor porta. tempus accumsan dictum