Swica propose le diagnostic à domicile à partir du mois de Mars

Diminution des primes maladies demandée

Revendication d’une réduction des primes d’assurance maladie

Une diminution de l’ordre de 60 % des primes encaissées par les personnes touchées par la pandémie est nécessaire selon un groupe d’associations ainsi que des partis. En effet, ces derniers réclament au conseiller fédéral Alain Berset une réduction des primes LAMal. La diminution en question devrait s’apposer à l’ensemble des personnes ou familles qui enregistrent une baisse des revenus à cause du coronavirus. Il s’agit notamment de « toutes les personnes qui ont un emploi, statut et revenu précaires. Les personnes concernées seront entre autres les nettoyeurs, les mères célibataires, les personnes qui ont des enfants ou des personnes malades à leur charge sans oublier les travailleurs indépendants », selon les précisions du mouvement lors d’un communiqué mercredi.

« Pour des primes conformes aux coûts » : les grandes lignes

Baisse des primes à compter du mois de mars

A priori, les diminutions devraient s’appliquer à compter du mois de mars. Dès lors, les dispositions devraient être maintenues en parallèle avec les mesures relatives à la crise du coronavirus. Quant au financement, il sera déduit des réserves des caisses maladie et de la Confédération.

À noter que le Mouvement populaire des familles (MPF), l’Association des familles monoparentales (AFM), les 45 associations membres du Collectif d’associations pour l’action sociale (CAPAS), Pro Familia, Solidarités Genève ainsi que le MCG Genève ont procédé à la signature de la lettre destinée au Département fédéral de l’intérieur.

 

En savoir plus sur l’assurance maladie: 

 



commodo facilisis risus tempus elit. nec lectus ipsum sit dolor.