Changer sa franchise continue d’être autorisé

Changer sa franchise continue d’être autorisé


assurance maladie


Changer sa franchise continue d’être autorisé

Changer sa franchise continue d’être autorisé ! Bonne nouvelle pour tous les assurés qui pourront changer de franchise selon leurs envies. L’initiative visant à bloquer les franchises pendant 3 années a été rejeté par la commission de la santé publique du National. C’est par 18 voix contre 2 que la commission de la santé publique du National a décidé de ne pas poursuivre l’initiative du parlement visant à bloquer les franchises pendant 3 années. C’est donc la bonne nouvelle de ce début mai pour les assurés en Suisse qui vont pouvoir continuer à faire comme bon leur semble ; changer de franchise de l’assurance maladie de base Lamal chaque année. L’on peut dire que la commission du National retourne sa veste avec ce rejet du texte conçu par le Conseil des Etats. La commission de la santé publique du National argumente en reprenant les thèses des sénateurs en estimant que ce projet ne va qu’affaiblir la responsabilité des assurés. Cette déclaration a été faite ce vendredi 3 mai par les services du Parlement selon la volonté du conseil fédéral.

 

Changer sa franchise continue d’être autorisé : Le peu de risques pris par les assurés en Suisse est une des raisons de ce retournement de la commission du National !

Selon la commission de la santé publique du National, les assurés en Suisse ne veulent pas prendre de risques et si l’on bloque pendant 3 années les franchises, les assurés suisses opteront pour une franchise basse pour ne pas débourser de grosses sommes lorsque qu’il y aura un problème de santé. Une autre raison de ce retournement, c’est le fait qu’en Suisse, il existe que très peu d’assurés qui changent de franchise d’une façon opportuniste.

 

Changer sa franchise continue d’être autorisé : Une initiative de l’ancien conseiller national Roland Borer !

Le projet du blocage des franchises à 3 années était à l’initiative de l’ancien conseiller national UDC/SO ; Roland Borer. Celui-ci désirait fixer la durée des franchises à 3 années et bloquer les contrats d’assurance. Pendant cette période de 3 années, les assurés suisses auraient pu changer de caisse-maladie, mais toutefois, ils auraient été tenus de garder le même montant de franchise. Le Conseil fédéral souhaite réexaminer la durée pluriannuelle des contrats de franchise pour certaines formes d’assurances maladie et la commission de la santé publique du National en a pris acte. Le Conseil fédéral souhaite également que la commission de la santé publique du National puisse faire très rapidement un réexamen de ce dossier sensible.


assurance maladie


Sur le même sujet :

Les urgences pédiatriques ne sont plus atteignables

L’UDC contre une hausse de 50 francs de la franchise

Caisse maladie



eget ut sem, neque. dapibus Aliquam