Caritas plaide pour un autre système de subside

Caritas plaide pour un autre système de subside


assurance maladie


Caritas plaide pour un autre système de subside

Caritas plaide pour un autre système de subside ! Acteur majeur de notre économie, Caritas Suisse souhaite une adaptation de notre système de subsides pour que les primes de l’assurance maladie n’excèdent pas un mois de salaire. Le mot d’ordre de Caritas ; « les primes de l’assurance maladie ne doivent pas excéder un mois de salaire ». Les ménages en Suisse avec un faible revenu ne peuvent plus régler les primes mensuelles. Il y a plus de 600000 personnes qui vivent juste au-dessus du seuil de pauvreté. La précarité et là et ces personnes tombent dans la pauvreté dès l’augmentation de leurs charges et cela revient comme un boomerang, chaque année à la même période. C’est Bettina Fredrich, responsable du service de la politique sociale qui nous informe de la situation des Suisses devant la presse à Berne. Le problème soulevé est le suivant ; Les primes de l’assurance maladie augmentent chaque année alors même que les salaires stagnent. Les primes de l’assurance maladie augmentent chaque année et les montants alloués à leur réduction diminuent. Les primes sont le double qu’il y a 20 ans, alors même que dans le même temps, les salaires eux n’ont augmenté que de 14%. Il y a là quelque chose d’indécent.

Un système de subsides différent selon les cantons !

Les montants alloués aux subsides ne correspondent pas à l’évolution des primes maladie. Chaque canton est libre de fixer le montant de leur contribution. Tout fonctionne de la sorte depuis 2010 mais les cantons n’ont pas adapté leurs contributions et même ils l’ont baissé. De fait, Caritas déplore que les cantons ne modifient pas la répartition des fonds. Le montant qui lui est destiné diminue d’année en année depuis 2011.

Les cantons sont libres d’augmenter leurs charges !

Certains cantons vont augmenter la charge maximale admissible pour les ménages les plus défavorisés. Tout n’est donc pas noir dans le monde des subsides, mais les cantons sont encore trop peu nombreux à transférer leurs avoirs vers l’aide sociale. Les bons élèves sont le canton de Vaud, les Grisons et Schaffhouse. Sympathique initiative dans le canton des Grisons qui a décidé que la charge sur la prime d’assurance maladie ne devait pas dépasser le 10% des revenus des habitants et ce pourcentage descend à 5% pour les revenus les plus bas. Pour Caritas Suisse, il faut que tous les cantons arrivent à un système identique. Une majorité du Parlement est d’accord sur cette solution, mais la 2ème révision de la loi sur l’assurance maladie LAMal à tout fait capoter rappel l’ONG.


assurance maladie


Sur le même sujet

Subsides caisse maladie

Subside assurance maladie Vaud

Subside assurance maladie

 



06b4a4ffe0211e9ad04cba702ca2d1c0SSSSSSSSSSS amet, leo venenatis, id ultricies Aliquam ipsum id velit, suscipit Lorem