assurance maladie

Augmentation de 4% des primes maladie pour l’année 2019


assurance maladie


Pour 2019 une augmentation de 4%

Chaque année nos primes maladie sont en constante augmentation, et pour 2019 nous n’y échapperons pas. Une hausse de 4% est attendue ! C’est Comparis.ch qui le mentionne.Le comparateur suisse en ligne fait apparaître le trop grand nombre de prestations médicales pris par les malades comme unique raison de cette augmentation et non pas les prix.

Chez comparis on redoute la jungle Tarmed

Comparis.ch a analysé les chiffres de facturation concernant l’assurance maladie que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié, force est de constater que la hausse des coûts est bien maîtrisée. Mais n’oublions que nous devrons prendre en compte des retards de facturation de cabinets médicaux et d’hôpitaux qui ne maîtrisent pas encore les adaptations du Conseil fédéral sur la tarification Tarmed.

M.Schneuwly est pessimiste quant à l’avenir

Sur le long terme, nous redoutons qu’une majorité des baisses de tarifs soient volontairement délaissés comme lors de la première correction de Tarmed en 2014.  «La jungle Tarmed a laissé suffisamment de marge de manœuvre aux médecins et hôpitaux pour tirer profit des positions tarifaires intéressantes et éviter les autres plus défavorables lors de la facturation», explique M.Schneuwly, expert chez comparis.

Plus de dépenses que d’économies

L’expert a relevé que le résultat escompté concernant la réduction des coûts sur les médicaments n’a pas été atteint, même les baisses de prix de l’Office fédéral de la santé publique, car le bénéfice est chaque année très en dessous des sommes dépensées. Selon M.Schneuwly, l’accroissement du volume consommé en termes de prestations médicales en est la source majeure.

L’OFSP veille sur les coûts de l’assurance maladie obligatoire, et elle a constaté que les prestations brutes par assuré ont chuté de 4,5% pour les trois premiers mois par rapport à la même période de l’année dernière. Comparis estime que ces résultats sont faussés, alors le comparateur a fondé son calcul de primes sur la hausse moyenne des coûts de la santé observée au cours des dernières années.

La solution du comparateur sur Internet n°1 en Suisse

Il propose de privilégier davantage les modèles alternatifs qui limitent la consommation de soins.

Ces dernières années

En 2016,  les primes avaient augmenté d’environ 4% à 5% selon le canton. Pour une franchise de 300 francs ça équivalait à 16,30 en plus de coûts supplémentaires.

Car c’était dans le canton de Neuchâtel que la hausse des primes avait été la plus forte avec 8,2%.

En Appenzell Rhodes-Extérieures (+5,4%), Nidwald (+5,4%), Soleure (+5,1%) et pour le Jura (7,4%).

En Suisse romande, les primes avaient grimpé entre 4 et 5%, Genève (+4,8%), Fribourg (+4%), Vaud (+4,7%) et le Valais (+4,2%).

L’accumulation des augmentations des primes de ces 20 dernières années représente une hausse de près de 159%.

En 1996 au moment de l’introduction de la loi sur l’assurance maladie (LAMal), la prime moyenne s’élevait à 173 francs, contre 447 francs pour 2017. Ces dix dernières années, les primes standard ont augmenté en moyenne de 3,6% chaque année.


assurance maladie


Sur le même sujet :

Le plus petit assureur maladie de Suisse se bat

Les frais de plus de 5000 francs resteront facturés aux assurés maladie

Ostéopathie à Fribourg



f17080506777fb36ff31ca95b8855a0chhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh Nullam ultricies libero. leo vulputate, eget massa