Assurance maladie

Assurance maladie suisse romande


assurance maladie


Assurance maladie

Assurance maladie ! Il est important de savoir que toute personne vivante sur le territoire Suisse à l’obligation de s’assurer contre les risques de maladie et d’accidents. Pour vous assurer, vous pouvez contacter l’une des caisses maladie, elles sont très nombreuses en Suisse ou demandez à We Group de vous faire une proposition pour une assurance maladie avec les meilleures prestations possibles. Si vous êtes un nouveau venu en Suisse, vous aurez 3 mois au maximum pour vous assurer. Si vous ne respectez pas ce délai de 3 mois, vous aurez une surprime et vous risquez de ne pas pourvoir vous faire rembourser vos frais de médicaments ou vos consultations antérieures éventuels.

Que prend en charge l’assurance maladie ?

L’assurance maladie prend en charge les traitements effectués par votre médecin. Si le médecin vous envoi pour des examens ou pour des traitements divers, celui-ci doit vous prévenir si ces prestations sont prises en compte par l’assurance maladie. Les soins dispensés par des professionnels de la santé comme les physiothérapeutes, les soins à domicile ou dans les EMS, les ergothérapeutes, les neuropsychologues et tout ce qui touche à la logopédie sont remboursés par l’assurance maladie. Les examens médicaux, les analyses et la radiologie sont également remboursés par l’assurance maladie. Les médecines douce ou complémentaire comme l’acupuncture, la pharmacothérapie ou la médecine traditionnelle chinoise sont remboursés par l’assurance maladie uniquement si la pratique de ces médecines dites douces sont pratiquées par un médecin reconnu et titulaire d’un titre ou d’une attestation de formation à la pratique de cette profession.

Les autres prestations de l’assurance maladie !

Il existe deux points importants dans les prestations de l’assurance maladie ; L’hospitalisation et les médicaments. Pour l’hospitalisation, vous avez l’obligation de choisir l’hôpital, qui se trouve dans votre canton de résidence. Les coûts de traitements correspondent à un séjour en division commune. Dans le cas ou vous souhaitez une hospitalisation en division privée ou semi-privée, les frais seront à votre charge sauf si vous avez conclu une assurance complémentaire. Concernant les médicaments, ceux-ci sont prescrits par le médecin et doivent figurer dans une liste des médicaments remboursés ; plus de 2500 médicaments et préparations génériques. En Suisse, un pharmacien à la possibilité de remplacer un médicament original contre un autre médicament générique, sauf dans le cas ou votre médecin prescrit une préparation originale. Le générique est un médicament de même nature que l’original avec les mêmes principes actifs, mais bien moins chers.

Un peu d’histoire sur l’assurance maladie !

En Suisse, c’est la loi fédérale sur l’assurance-maladie dit LAMAL qui gère l’assurance maladie obligatoire des soins. Cette loi dit que chaque personne doit obligatoirement s’assuré contre tous les risques de maladie et d’accidents. La première assurance maladie dit LAMA date de 1912 et sera abrogé le 1er janvier 1996 par l’assurance maladie LAMAL. La grande différence avec la nouvelle loi, c’est que toutes les personnes se trouvant sur le territoire Suisse à l’obligation de cotiser à l’assurance maladie de base en cas de maladie et d’accident.

Autres dates sur l’assurance maladie !

-26 octobre 1890 : Acceptation du peuple Suisse de la constitution fédérale proposant à la Confédération de légiférer sur l’assurance maladie et accident.

-20 mai 1900 : La loi fédérale sur l’assurance maladie et accident incluant l’assurance militaire du 5 octobre 1899 est rejetée par le peuple.

-13 juin 1911 : La loi fédérale sur l’assurance maladie LAMA est adoptée puis confirmée le 4 février 1912.

-Entrée en vigueur en 1914, la LAMA n’a subi qu’une seule révision partielle en 1964.

-Dans les années 60, il y a eu plusieurs tentatives de révision de l’assurance maladie LAMA, mais toutes se soldèrent par un échec. Le dernier refus sur la loi sur l’assurance maladie et maternité soumis par le Parlement date du 20 mars 1987 et rejetée par votation le 6 décembre 1987.

-Les lacunes de l’assurance maladie LAMA étant importantes, le Gouvernement a donné mandat à plusieurs experts de lui présenter des propositions de réformes. Celles-ci arrivent sur le bureau du Parlement le 6 novembre 1991 et adoptées par la loi fédérale sur l’assurance maladie le 18 mars 1994.

-Le 1er janvier 1996, le Gouvernement a abrogé l’assurance maladie LAMA pour la remplacer par l’assurance maladie LAMAL après un vote populaire datant du 4 décembre 1994. C’est à la suite d’un référendum lancé conjointement par 4 mouvements politiques différents en Suisse qu’a eu lieu ce vote.

L’organisation de l’assurance maladie

En suisse, les caisses maladie qui proposent l’assurance maladie sont toutes des sociétés privées. Ces caisses maladie sont très nombreuses, plusieurs dizaines, mais se réduisent chaque année à la suite de rachats ou de fusions avec de grands groupes d’assureurs. Une dizaine de caisses maladie assurent plus de 80% des assurés en Suisse. En Suisse l’Etat ne possède aucune caisse maladie contrairement à l’assurance accident. Depuis 2007, plusieurs initiatives souhaitaient créer la caisse maladie unique, mais à chaque fois la population à rejetée le projet par 71% des voix le 11 mars 2007 et par 61,9% des voix le 28 septembre 2014.

Le financement de l’assurance maladie

Le financement de l’assurance maladie provient des cotisations des assurés. Ces cotisations ou primes sont indépendantes de l’état de santé et des revenus des assurés. Il est possible pour les assurés avec de faibles revenus d’obtenir des subsides. Chaque canton est indépendant et décide par lui-même du montant des subsides. Autre revenu de l’assurance maladie ; les franchises. Elles sont de plusieurs niveaux ; Franchises de 300 francs, le minimum obligatoire de l’assurance maladie pour un adulte, puis 500 francs, 1000 francs, 1500 francs, 2000 francs et 2500 francs. Pour les enfants, l’assurance maladie prévoit un montant de 0 francs, 100 francs, 200 francs, 300 francs, 400 francs, 500 francs et 600 francs. Pour les assurés, il est possible de bénéficier de rabais sur les primes mensuelles si l’on opte pour une assurance maladie limitant les prestations comme les prestations HMO ou encore les prestations médecin de famille. Chaque année, la hausse de l’assurance maladie pousse les assurés à la déprime et ceux-ci changent par milliers de caisse maladie. L’Etat permet de changer d’assurance maladie chaque fin d’année sans pénalités ni baisse de prestation.


assurance maladie


Sur le même sujet

Comparatif assurance maladie Suisse

Le plafonnement des primes d’assurance maladie s’est concrétisé

Helsana supprime les caisses Sansan et Avanex



e31248caaa824b5d593d6af8871b94f7AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA Aenean vel, leo. eget risus. dolor id Nullam