ps plein de signature

Assurance maladie : le PS fait le plein de signatures

Recueil d’un maximum de signatures pour plafonner les primes

Le Parti socialiste a annoncé samedi qu’il avait recueilli le nombre de signatures nécessaires pour entamer l’initiative qui consistait à plafonner les primes maladies. En effet, le Parti socialiste aurait amassé 117 000 signatures pour soutenir leur initiative. L’objectif serait d’augmenter l’assurance maladie de base à 10 % du revenu disponible des ménages. Le dépôt du texte est prévu prochainement, plus précisément pour le 23 janvier.

Le PS souligne lors d’un communiqué qu’ils ont pu recueillir ces 117 000 paraphes en 10 mois.

Avec la mise en vigueur de cette initiative, le PS souhaite décharger « le budget des ménages à faibles et moyens revenus et maintenir ainsi l’accès à notre système de santé pour toutes et tous ».

L’initiative prévoit une clé de distribution fixe en ce qui concerne le financement des subsides. La diminution des primes serait rétribuée à la hauteur de deux tiers au moins par la Confédération, le solde incombant aux cantons. Le coût du projet est estimé entre 3 et 4 milliards de francs. Le précepte a été calqué du canton de Vaud où la disposition a été insérée progressivement à compter du 1er septembre 2018 avec un plafonnement à 12 %.

Grâce à ce texte, les socialistes espèrent en même temps que le droit à la diminution individuelle des primes soit similaire au niveau de tous les cantons.

« Cela permettra de garantir la sécurité des assurés contre les jugements arbitraires des cantons de réaliser des économies sur leur dos », considère la conseillère nationale vaudoise Brigitte Crottaz.

ps plein signature

Assurance maladie : le PDC est également de la partie

Outre le PS, d’autre parti tel que le PDC s’est également engagé sur le front de l’assurance maladie. Depuis octobre 2018, le PDC ramasse des signatures pour son initiative en vue de freiner les coûts de la santé.

Toutefois, le PDC n’a pas encore établi de date pour le dépôt de son initiative. Il est en train de déterminer le nombre de signatures qu’il envisage de joindre aux 100 000 nécessaires, d’après le conseiller national soleurois Stefan Müller-Altermatt, qui s’est manifesté samedi au cours du téléjournal alémanique.

L’initiative impose que la Confédération et les cantons mettent en exergue des dispositions incitatives contraignantes à partir du moment où la majoration des coûts moyens annuels par personne assurée dans l’assurance de base est supérieure d’un cinquième à la variation des salaires nominaux. Les économies enregistreraient une hausse à la hauteur de 6 milliards de francs, selon les propos des démocrates-chrétiens.

 

En savoir plus sur le sujet de l’assurance maladie: 



efficitur. ut neque. Praesent porta. venenatis, accumsan