hépatite c

Assurance maladie : nouveaux remboursements des médicaments contre l’hépatite C


 

assurance maladie


Assurance maladie : nouveaux remboursements des médicaments contre l’hépatite C !

Jusqu’au 1er juillet 2017, l’assurance maladie ne remboursait que certains médicaments concernant l’hépatite C, des médicaments très chers et efficaces, mais ce temps là est maintenant révolu. En Suisse, la population infectée par l’hépatite C est de 0,7% alors que dans le monde, ce chiffre est de 3%. Il y a 50 cas d’hépatite C par an en Suisse, dont 70% d’hommes selon l’Office Fédéral de la Santé Publique. Dès ce jour, l’assurance maladie va rembourser les nouveaux médicaments contre l’hépatite C. En effet, l’Office Fédéral de la Santé Publique, lève les restrictions sur l’assurance de base et toutes les personnes infectées par l’hépatite C seront traitées avec les nouveaux médicaments.

Assurance maladie : nouveaux remboursements des médicaments contre l’hépatite C !

Harvoni, Epclusa, Zepatier, Viekirax et Exviera, tous ces médicaments maintenant remboursés !

Dès le 1er octobre 2017, les personnes atteintes de l’hépatite C chronique mais également de l’infection de type génotype 1 du virus, pourront se voir rembourser les médicaments Harvoni et les personnes atteintes des génotypes 1 à 6 de l’hépatite pourront se voir rembourser les médicaments Epclusa. Il n’y a donc plus aucune limitation à la levée des soins des patients atteints de l’hépatite C, indépendamment du génotype et également de l’avancée de la maladie. Il faut savoir qu’une limitation pour le Zepatier et les Viekirax et Exviera était déjà levée depuis le 1er juillet et ce 1er septembre pour les médicaments traitant des génotypes 1 et 4 du virus de l’hépatite. Ce qui veut dire que jusqu’à ce jour, plus de 63% des personnes infectées étaient déjà couvertes.

Assurance maladie : nouveaux remboursements de médicaments contre l’hépatite C !

Le remboursement des médicaments limité à deux ans !

Pour vérifier l’impact sur les caisses maladie, l’OFSP limite les remboursements des médicaments à deux ans. L’hépatite C touche le foie et est d’origine infectieuse, maladie transmise par le sang, elle est chronique et débouche généralement sur le cancer du foie ou sur une cirrhose. Certains assureurs se montrent très critiques sur cette décision et l’on redoute dans les caisses maladie une hausse des coûts de la santé, toujours à la charge des assurés.


 

assurance maladie


 

Sur le même sujet

Les caisses-maladie espionnent leurs clients

Comment choisir son assurance maladie en Suisse 

Genève décide de traquer les maladies rares

 

 

 



c3c0748570a833b9c8c2f0fa38c43590XXXXXXXXXXX accumsan nunc ipsum ut Praesent dapibus neque.