Les assureurs maladies font confiance aux pharmarciens

Assurance maladie : Des mesures visant à réduire les frais médicaux

Assurance maladie : Des mesures visant à réduire les frais médicaux

Les assureurs font confiance aux pharmacies, par le passé, plusieurs caisses maladies ont déjà tentées différentes alternatives d’assurance en rapport avec l’automédication et par le biais de pharmacies.

Pour faire face à la hausse constante des coûts liés à la santé, certains assureurs estiment que les pharmacies peuvent jouer un rôle essentiel qui permettra de faire réaliser d’importantes économies au niveau du secteur médical. L’idée est d’inciter les patients à consulter un pharmacien, ce qui permettra de réduire le nombre de consultations qui sont effectuées chez le médecin.
Pour réaliser des économies, les assureurs préconisent donc aux personnes qui ne nécessitent pas un avis médical poussé d’adopter cette alternative. En effet, bien que des médicaments et autres produits pharmaceutiques soient vendues dans les pharmacies, les consultations sont en revanche totalement gratuites.

L’automédication, une alternative au cœur de notre santé

L’automédication se définie comme une alternative pouvant se faire hors prescription médicale. De ce fait, il est donc possible de guérir soi-même en se procurant des médicaments autorisés à la vente libre, sans pour autant avoir recours à une consultation médicale.
Avec ce nouveau modèle alternatif d’assurance de base qui pourrait être vite adoptée par votre assurance maladie, le patient devra dans un premier temps consulter un pharmacien partenaire ce professionnel de la santé, afin de savoir si une automédication peut être adaptée aux maladies liées ou bien si une consultation médicale s’impose.
Des exceptions sont bien sûr prévues pour les urgences, les maladies chroniques, ainsi que pour les consultations gynécologiques et pédiatriques.
On estime que plus de sept cas sur dix des consultations effectuées chez un médecin généraliste auraient pu être résolus directement en pharmacie. En outre, cette mesure permettra également d’alléger considérablement la charge de travail des médecins.

Les assureurs maladies font confiance aux pharmaciens

Rien de grave ? Optez plutôt pour une consultation chez un pharmacien

L’avantage de cette initiative réside dans le fait d’attirer de nouveaux patients qui seraient prêts à se déplacer chez un pharmacien partenaire en cas de maladie, afin de recevoir des conseils adaptés à votre situation et même certains actes médicaux qui sont désormais autorisés à la pratique par les pharmaciens, tels que pour l’injection de vaccins, l’éjection de tique et autres déconvenues médicales.

En savoir plus

 



ut libero. ut et, sem, id, facilisis ut eget in velit, porta.